22 juin 2017

N'effrayez pas les âmes !

Avancez-vous entre les saules
dans le sable pailleté d'argent,
sans bruit, comme un pêcheur
en retenant votre haleine :
n'effrayez pas les âmes !

Alain FOURNIER

 

170621.jpg

De grâce ne maudissez pas
Les frêles brebis égarées
Loin de tous les alléluias
Boursouflant vos gorges sacrées !

Ne dressez plus votre bûcher
Sous le couvert d'une morale
Les forçant à s'agenouiller
Devant un faux dieu cannibale

Mais bien plutôt, silencieux,
une à une arrachez les ronces
Qui lacéraient leurs dos laineux
Et, méprisant toutes semonces,
Inventez-leur un Paradis
Au-delà des mortelles flammes
Dantesques de votre jadis.

Surtout : n'effrayez pas les âmes !

Marie-Claude Pellerin

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

21 juin 2017

Regarder !

170620.jpg

Regarder, c'est plus que voir.
Dans le mot regarder, il y a le mot garder.
On garde une image de quelqu'un.
On garde le souvenir de quelqu'un.

Regarde, c'est mettre tout son être en action.
C'est se mettre à l'affût de l'autre.
L'attendre, le guetter, le surprendre.
C'est lui donner toutes ses chances.

Un regard d'amour,
C'est fou ce que ça peut changer une vie
Un regard de haine,
C'est fou ce que ça peut détruire.

Il est des regards qui vous éveillent,
D'autres au contraire qui vous glacent.
Il est aussi des regards distraits
Qui vous affleurent à peine.

Mais il en est d'autres qui vous font naître,
Ces regards là, ne vous jugent pas,
Ils vous disent, complices :
"Mais vas-y n'aie pas peur !"

Ces regards vous aident
À vous risquer au-delà de vous.
Un peu comme le regard de Dieu,
Un Dieu qui aime, un Dieu qui pardonne.

Notre regard devient alors à son tour
Regard de bonté, de tendresse, de pardon.
Et nous voilà réconciliés avec nous-mêmes,
En paix avec les autres,
Transformés à cause du regard de l'autre.

Père Robert Riber

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

 

20 juin 2017

Aimons-nous "vivants" !

170619.jpg

« Si on aime sans se le dire, on perd les deux tiers de son amour.»  (proverbe malgache)

D’où vient que nous soyons si coutumiers des critiques et que nous ayons tant de pudeur à exprimer des sentiments tendres ou bienveillants ? Pourquoi sommes-nous tellement plus prompts à dénoncer ce qui ne va pas qu’à faire l’éloge de ce qui nous contente ?

Et si nous revisitions tous ces comportements qui nous sont naturels? Si nous nous aimions “vivants” ? Si nous disions à ceux que nous aimons tout le bien que nous pensons d’eux et combien ils sont indispensables à notre bonheur, serait-ce inconvenant, incongru, ou d’un sentimentalisme excessif ? Soyez aussi zélés dans vos compliments que vous savez l’être dans vos reproches, et prenez l’habitude de dire du bien de ceux que vous estimez. C’est une saine habitude qui fait grandir l’amour et le bien-être de chacun.

François Garagnon
(Pensées Revigorantes - Edts Monte-Cristo)

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

19 juin 2017

Ecouter

170617.jpg

Écouter, c’est donner à l’autre ce que l’on ne nous a peut-être jamais donné : de l’attention, du temps, une présence affectueuse.

Écouter est peut-être le plus beau cadeau que nous puissions faire à quelqu’un…

C’est lui dire, non pas avec des mots, mais avec ses yeux, son visage, son sourire et tout son corps : tu es important pour moi, tu es intéressant, je suis heureux que tu sois là …

Écouter, c’est commencer par se taire.

Écouter, c’est accueillir l’autre avec reconnaissance tel qu’il se définit lui-même, sans se substituer à lui pour dire ce qu’il doit être.

Écouter, ce n’est pas vouloir que quelqu’un soit comme ceci ou comme cela, c’est apprendre à découvrir ses qualités qui sont en lui, spécifiques.

C’est être ouvert positivement à toutes les idées, à tous les sujets, à toutes les expériences, à toutes les solutions, sans interpréter, sans juger, en laissant à l’autre son espace et le temps de trouver la voie qui est la sienne.

Être attentif à quelqu’un qui souffre, Ce n’est pas donner une solution ou une explication à sa souffrance, c’est lui permettre de la dire et de trouver lui-même son propre chemin pour se libérer….

Bruno Leroy
Éducateur et écrivain

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

17 juin 2017

Donner et recevoir

170617.jpg


Donner c’est la plus belle des choses, donner ce qu’on a de meilleur en soi, donner son rire, sa joie de vivre, sa gaieté, son dynamisme, sa gentillesse, sa tendresse, sa douceur, son écoute, sa compréhension.

On a tant de belles couleurs en soi qu’on peut offrir à l’autre, il suffit de tendre la main, de sourire, de dire un mot qui s’envole gracieusement vers l’autre et dépose sur son cœur un arc en ciel, une fleur, une petite lumière, un soleil, une étoile…

Recevoir…. Quelle chose délicieuse ! Notre cœur se met à chanter, à danser et on est heureux. La vie devient belle et on se met à danser !

Donner et recevoir sont des mots inséparables, de vrais amis qui ne marchent pas l’un sans l’autre. Il faut le savoir et ne pas l’oublier….

Fabi
(site "les passeurs")

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►