13 septembre 2017

Le conte des maux de tête

170912.jpg

Dans ce pays-là, que je connais bien pour l'avoir visité, tous les enfants naissaient avec une graine d'amour, qui ne pouvait germer que dans leur cœur.

Ce qu'il faut savoir, c'est que cette graine avait une particularité… très originale, en ce sens qu'elle était constituée de deux moitiés de graines.

Une moitié de graine d'amour pour soi et une moitié de graine d'amour pour autrui. Vous allez tout de suite me dire : “Ce n'est pas juste, c'est disproportionné, ça ne peut pas marcher ! Une moitié pour un, d'accord, car il faut s'aimer. Mais une seule moitié de graine d'amour pour autrui, pour tous les autres, ah non alors ! Cela va bien au début de la vie, quand un enfant n'a pas beaucoup de personnes à aimer, seulement sa mère, son père, un ou deux grands-parents… Mais plus tard, vous y pensez, plus tard, quand devenu adulte chacun est susceptible d'aimer beaucoup de personnes, cela est déséquilibré. Une seule moitié de graine d'amour à partager entre tant d'amours… Cela est invivable !”.

Oui, vous me diriez tout cela avec passion, mais c'était ainsi dans ce pays ! Et d'ailleurs, ceux qui savaient laisser germer et laisser fleurir chacune de leurs moitiés de graine d'amour, avec intensité, avec passion, avec enthousiasme et respect, ceux-là découvraient plus tard qu'ils pouvaient à la fois s'aimer et aimer, aimer et être aimés.

Ceux qui ne développaient qu'une moitié de graine, soit en s'aimant trop, soit en n'aimant que les autres, soit encore en n'aimant qu'une seule personne au monde, ceux-là avaient des mi-graines qui durcissaient, qui durcissaient tellement leur cœur… que parfois leur tête éclatait de douleur.

Ah ! Vivre seulement avec une mi-graine d'amour, cela doit être terrible! D'autant plus qu'il n'y a aucun remède à ces migraines et qu'elles sont susceptibles de durer des années.

Ainsi se termine le conte des maux de tête qui sont surtout des maux de cœur…

Jacques Salomé

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Connaissez-vous nos "comprimés salésiens" ? ►  

 

 

 

12 septembre 2017

Donne-moi le vrai sens des mots

 

170911.jpg

Donne‑moi, Seigneur Dieu,
le vrai sens des mots,
la lumière de l'intelligence
et la foi en la vérité,
afin que ce que je crois
je sache le dire aux hommes.

Ô Seigneur,
c'est par la beauté
que tu révèles ta grandeur.

Comme il est beau ton ciel
tout clairsemé d'étoiles,
et splendides ces astres
dont l'éternelle mouvance
figure ton éternité !
Quelle est belle ta terre
aux changeantes parures !

Ô Seigneur,
c'est à travers l'homme
que tu révèles ton amour.

Seigneur, gonfle les voiles de ma foi
pour que je puisse prêcher partout le nom de Dieu.

Seigneur, délie ma langue
pour que je fasse honneur à ton saint nom.

Seigneur, éclaire mon esprit
pour que je révèle à tous ceux qui l'ignorent
ce que tu es, toi le Père du Fils unique de Dieu...

Saint Hilaire (IVe siècle)

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Publié dans Prière | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | |

11 septembre 2017

Si vous faites des projets

 

170910.jpg

Si vous faites des projets pour vous seul,
Respectez la vie qui est en vous.

Si vous faites des projets pour une seule minute,
Prenez le temps de vous aimer.

Si vous faites des projets pour un seul jour,
Apprenez à aimer.

Si vous faites des projets pour une année,
Semez un grain de blé ou de riz.

Si vous faites des projets pour dix ans,
Plantez un arbre.

Si vous faites des projets pour une vie, une seule vie,
Donnez la vie à un enfant.

Si vous faites des projets pour cent ans,
Dédiez-vous à l’éducation des êtres humains.

Si vous faites des projets pour plusieurs vies,
Consacrez-vous à l’amour exclusivement.

Si vous faites des projets pour l’éternité,
Militez aujourd’hui pour un monde sans violence.

Jacques Salomé

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

10 septembre 2017

Si tu veux la paix, prépare

170906.jpg

… Surtout, ne prépare pas la guerre.

Bien au contraire, si tu veux la paix,
prépare d´abord la fraternité.

Mais aussi, si tu veux la paix,
prépare l'enseignement de l'amour du prochain.
Car, en effet, si tu veux la paix,
donne la priorité des priorités à l'éducation.

Mais n'oublie pas : si tu veux la paix,
prépare la justice et respecte la dignité de l'adversaire.

Mais aussi, si tu veux la paix,
purifie les mémoires.
Si tu veux la paix,
prépare la vérité.

Surtout, si tu veux la paix,
prépare la solidarité.

Enfin, si tu veux la paix,
prépare la miséricorde.

Alors, si tu prépares tout cela,
la paix te sera donnée par surcroît.

Grand Rabbin René-Samuel SIRAT

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

 

 

Publié dans Général | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | |

09 septembre 2017

Ce qui me rend heureux...


« Le chemin de la forêt n’est pas long quand vous aimez les gens que vous allez visiter. »
Proverbe congolais

170908.jpg

« Chers amis, je voudrais vous parler de ce qui me rend heureux.

Je suis très heureux chaque fois que je touche la beauté de la vie autour de moi.

Il m’arrive d’être profondément ému de voir tant de belles choses autour de moi et en moi.

Les arbres sont parfois si beaux, le ciel si clair, la rivière si majestueuse, tout comme le coucher du soleil, l’aube naissante, les oiseaux, les daims, les écureuils, les enfants.

Il y a des gens qui sont capables d’aimer, de pardonner et de prendre soin des autres.

Je vois des gens qui savent aimer les autres, prendre soin des animaux, des arbres, de l’eau, de l’air et des minéraux.

Je suis inspiré par la beauté autour de moi et par la capacité d’aimer autour de moi. »

Thich Nhat Hanh

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

INFO : 

le module "commentaires" de notre blog n'est plus accessible pour l'instant.  Nous vous prions de bien vouloir nous excuser pour ce dysfonctionnement indépendant de notre volonté.