01 juin 2017

Tu m'appelles au témoignage

170529.jpg

« Tu m'appelles, Seigneur au témoignage » 

« Tu m'appelles, Seigneur au témoignage, mais où en suis-je de mon témoignage ? Je cède à la facilité, je laisse à d'autres le soin de témoigner. J'ai mes témoins, ceux de la charité et je ne manque jamais d'en parler, de les citer. J'ai mes témoins, ceux de la vertu, et cela me dispense de la vivre. C'est tellement facile de députer à d'autres le soin de partager pour nous, de risquer pour nous, de vivre la vertu pour nous. Où en suis-je de mon témoignage ?

Tu m'appelles à la vie de communauté. La communauté n'est pas idéale. Elle est là, à portée de rues, au cœur de mon quartier. Où en suis-je de mes engagements en paroisse, celle justement où je prétends si fort qu'il ne s'y passe rien ? Où en suis-je de mes engagements en aumônerie, de cette présence en classe ? Parce que ma présence est une présence d'Eglise et mon absence, c'est l'absence de l'Eglise. Où en suis-je de mes engagements ? Pas un jour, pas un soir, pas seulement un week-end ? Et c'est pourtant là que je tisse ma vie de jeune avec les autres.

Tu m'appelles, Seigneur, à célébrer. Où en suis-je des lieux où je célèbre ? Pas une assistance passive à la Messe, mais dans une Célébration où se vit rencontre et partage. Pas uniquement des Célébrations qui me font plaisir, Celles où je sens les choses passer en moi, mais Celles aussi où, parfois, je fais l'expérience du désert.

Mais moi, Seigneur, je me recouvre du masque de l'absence et celui de l'excuse. Pardon, Seigneur... Ainsi soit-il. »

Père Robert Riber

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour

 

Publié dans Prière | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | |

31 mai 2017

Va vers toi-même

170529.jpg

Va vers toi-même.
Étonne-toi de toi.
Accueille la polyphonie qui t'habite.
Les couleurs de ta palette
sont plus que tu ne l'imagines.

Réveille les lumières de ton vitrail intérieur.
As-tu déjà contemplé un vitrail de près ?
Vu de l'extérieur,
il paraît un peu gris et triste.
Il faut entrer dans le sanctuaire ou dans la maison.
Et s'asseoir.

Pas seulement un jour, une fois.
S'asseoir souvent, quelques minutes,
mais à des heures différentes,
quand il fait beau soleil,
quant il fait pluie,
par temps de neige ou de brouillard.

Quelle vie, un vitrail !
A chaque saison du jour une lumière nouvelle.
Assieds-toi près de toi, respire un bon coup,
laisse un peu de souffle t'envahir,
et dis-toi que le premier vitrail ,
c'est toi.

Gabriel Ringlet

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour

Publié dans Général | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | |

30 mai 2017

La banalité du bien

 170529.jpg


Un mendiant reçoit deux billets de 50 roupies
- somme relativement conséquente au Népal -
il en donne la moitié à son compagnon d'infortune.

Une infirmière épuisée
après une nuit de garde éprouvante
reste néanmoins quelques heures de plus
pour assister un mourant qui part seul.

Ma sœur, Ève, qui s'est occupée toute sa vie
d'enfants en difficulté,
n'a jamais hésité à se lever en pleine nuit
pour accueillir un enfant qui fuguait.

Dans le métro, un Maghrébin, percevant l'angoisse
d'une voyageuse qu'il ne reverra jamais,
lui murmure : "Ne t'inquiète pas, ma fille,ça va passer."

Au terme d'une journée trop remplie,
un ingénieur rentre de son bureau
et fait 500 m de plus pour montrer
à un étranger perdu dans la capitale
le chemin de son hôtel.

On a pu parler de la "banalité du mal".
Mais l'on pourrait aussi parler
de la "banalité du bien" en se représentant
les mille et une expressions de solidarité,
de prévenance et d'engagement
en faveur du bien d'autrui
qui jalonnent nos vies quotidiennes
et exercent une influence considérable
sur la qualité de la vie sociale...

Le bien de tous les jours est anonyme ;
Il ne fait pas la une des médias
à la manière d'un attentat,
d'un crime crapuleux,
ou de la libido d'un homme politique.
S'il y a "banalité" c'est encore le signe
que nous sommes tous potentiellement capables
de faire du bien autour de nous.

Matthieu Ricard

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour

29 mai 2017

Ecoute-Le

170526.jpg

Écoute Celui qui est :

Écoute-Le dans le silence,
Écoute-Le dans le silence de la Foi,
Écoute-Le dans le chant d’un oiseau
Écoute-Le à travers une parole de la Bible,
Écoute-Le dans celui qui prie à tes côtés,
Écoute-Le dans le sourire d’une personne,
Écoute-Le dans le sourire d’un enfant,
Écoute-Le dans le regard d’un malade,
Écoute-Le les yeux tournés sur Sa Croix,
Écoute-Le devant le Tabernacle,
Écoute-Le au cours de l’Eucharistie,
Écoute-Le dans la louange,
Écoute-Le dans l’adoration,
Écoute-Le dans la lumière qui filtre au travers d’un vitrail,
Écoute-Le au travers de ceux qui L’aiment tant,
Écoute-Le au travers de ceux qui Le cherchent,
Écoute-Le quand Il t’appelle,
Écoute-Le en toi tout simplement.

 (Prières toutes simples)

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour

Publié dans Général | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | |

28 mai 2017

Tel que je suis

170526.jpg

Seigneur, tel que je suis, je viens à toi.
Bien sûr avec mes limites, mes erreurs, mes défauts.
Mais, Seigneur, aujourd’hui, je désire revenir à toi.
Je veux d’abord te demander pardon.
Pardon pour toutes les fois où je t’ai rejeté.

Pardon pour toutes les fois où je t’ai oublié.
Pardon pour toutes les fois où je t’ai tourné le dos.
Mais aujourd’hui Seigneur,
Je veux prendre la décision de changer ma vie.

Je suis fatigué de ne plus être heureux.
Je suis fatigué de me chercher dans tous les sens.
Je suis fatigué de te chercher partout alors que tu es à l’intérieur de moi.
Seigneur, sois assez bon pour me reprendre avec toi.
J’ai tellement besoin de toi et de me sentir aimé et accepté.
Seigneur, merci de me donner une nouvelle vie, une vie en abondance.

Amen.
ʺLe Figuierʺ - Mai 2017

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour

 

Publié dans Prière | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | |