30 janvier 2018

Souffle de vie !

180129.jpg

À tous les « puissants », donne l’esprit d’humilité.
À tous les « solitaires », donne l’esprit communautaire.
À tous les « radins », donne l’esprit de largesse.
À tous les « coincés », donne l’esprit d’ouverture.
À tous les « vieux », donne l’esprit de jeunesse.
À tous les « jeunes », donne l’esprit de sagesse.
À tous les « tordus », donne l’esprit de droiture.
À tous les « exclus », donne l’esprit d’intégration.
À tous les « paumés », donne l’esprit d’orientation.
À tous les « pressés », donne l’esprit de patience.
À tous les « agités », donne l’esprit de quiétude.
À tous les « fanatiques », donne l’esprit de tolérance.
À tous les « mal-aimés », donne l’esprit d’amour.
À moi, qui suis parfois coincé, tordu, pressé, paumé, vieux, radin, fanatique…
Donne ton Esprit, souffle de vie.

Père Bernard HUBLER sdb

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Publié dans Prière | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | |

29 janvier 2018

Quand la parole se tait

180127.jpg

Les grands remous provoquent l'âme,
ils l'obligent à se révéler.

Toute éclosion naît d'une secousse,
tout envol, d'un geste personnel.

La sérénité ne pousse pas au ras du sol,
elle prend racine au ras du ciel
et installe en nous son azur.

Au cœur de toute chose résonne la divinité,
mais il faut savoir écouter le silence
pour vibrer de son écho.

Les instants les plus intenses
sont ceux où la parole se tait,
parce que les mots sont devenus trop petits.


Claire Silvera Rochon,
Laisse en ciel ton regard (extrait)

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Publié dans Général | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | |

28 janvier 2018

Le sourire

180127.jpg

Le sourire véritable est celui qui donne ailes au cœur, étoiles aux yeux, légèreté au mental et joie à l'esprit.

Le sourire véritable accueille sans distinction, s'offre sans distinction et se partage sans distinction.

Le sourire véritable vous éloigne de vos soucis et préoccupations, vous rend libres pour vous mener vers un lieu où temps et espace semblent s'estomper, un lieu d'expérience de pure joie et de simple présence.

Et qu'importe le tic tac de l'horloge, ces moments de grâce sont des étincelles d'éternité, des moments de rencontres avec l'Amour, des souffle de Dieu sur nos visages.

Et qu'importe le lieu où nous nous trouvons, la lumière brille partout, éclaire tout être, résonne dans tout l'univers.

Et qu'importe l'éphémérité du sourire, son écho chante tout le potentiel d'Amour qu'il porte et continue son oeuvre dans le secret des coeurs.

Danielle-Marguerite
blog "En route... en Vie" 

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

 

Publié dans Général | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | |

27 janvier 2018

Les capitaux que Dieu préfère

180126.jpg

Il y a les capitaux financiers, le capital intellectuel,
Les capitaux industriels, le capital culturel...
Mais y a-t-il un capital de cœur ?
Est-il vrai Seigneur que ce dernier pèse plus lourd
Dans la banque de ton Royaume ?

Il y a les surdoués en affaires,
Les surdoués en électronique et en mathématique,
Les surdoués en sports...
Est-il vrai Seigneur que tu préfères, surtout,
Les surdoués du cœur ?

Est-il vrai Seigneur, qu'à tout homme,
Diplômé des grandes écoles ou balayeur du métro,
Blanc ou noir, pratiquant une religion ou pas,
Malade ou bien-portant, jeune ou vieux,
Superstar ou inconnu, citadin ou paysan,
Tu ne poseras qu'une seule question, au soir de sa vie :
Qu'as-tu fait de ton capital d'amour,
De cette capacité d'aimer,
De cette étincelle de ma propre vie,
Que je t'avais confiée pour la faire fructifier ?

Pourquoi as-tu enfoui cet amour qui devait permettre à tes frères
Affamés d'amour, assoiffés de justice, paumés, prisonniers,
Étrangers, d'exister, de grandir, d'espérer ?

Seigneur, aide-nous à ne pas enterrer ce trésor,
À faire fructifier notre capital d'amour,
Le seul à ne jamais se dévaluer sur terre et dans ton éternité.

Michel HUBAUT - Prier les Paraboles

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

 

26 janvier 2018

Un conte chinois

 

180125.jpg

Un empereur chinois fit un jour un serment solennel : « Je vais conquérir et rayer de la carte de mon royaume tous mes ennemis ».

Peu de temps après, les sujets de l’empereur ne furent pas peu surpris de le voir se promener dans les jardins impériaux bras dessus, bras dessous, en compagnie de ses pires ennemis riant et plaisantant ensemble.

« Mais alors, lui dit un courtisan étonné, n’as-tu pas juré de rayer de ton royaume tous tes ennemis ?

- Je les ai bel et bien supprimés, répondit l’empereur. De chacun d’eux, j’ai fait un ami ! »

Bruno Ferrero (Comme des ronds dans l’eau, Ed. du Signe, 2000)

 

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Publié dans Général | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | |