09 août 2017

Construction

170808.jpg

Nous établirons la paix
jusqu'aux confins de chaque jour
et nous poserons la bonté
en première pierre de tout projet.

Nous écarterons la malveillance
dont le poison court jusqu'au coeur.

Nous franchirons
les forteresses d'orgueil
qui installent la division
dans les profondeurs de l'esprit.
Et ainsi, nous serons transfigurés
en tendresse de Dieu
ouverte jusqu'au pardon.

Nous nettoierons la terre
de ses déchets, nous la rendrons
à son originelle splendeur
et à son exultante exubérance
pour la joie de tous les vivants.

Avec ton Esprit nous inspirant
audace et imagination,
Seigneur, nous construirons
la terre humaine !

auteur inconnu

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

 

08 août 2017

La spiritualité

170807.jpg

"Et si la clé était ailleurs "  Éditions Mediaspaul
Dans la description du livre, voici les mots d'Yves Duteil sur la spiritualité :

« La spiritualité guide ma vie. Elle ajoute une dimension d’altitude qui me manque sur le papier. Et quand j’atterris à nouveau après une échappée, mon cœur a étanché sa soif de ciel et son envie d’envol, je me sens plus riche d’un espace intérieur, plus vaste de ce dépassement.

Ce monde intime, imperceptible dans l’aveuglante clarté du soleil, a besoin de pénombre et de silence pour dialoguer, loin du tumulte quotidien.

C’est ce voyage que je voudrais partager, parce qu’il concentre tout ce que nous avons de plus précieux, de plus fragile et solide à la fois, cette part insaisissable d’immatériel qui cumule nos héritages et traverse le temps à travers la mémoire de l’essentiel.

L’éternité n’a cure du présent. Mais nous sommes peut-être les innombrables caractères dont elle a besoin pour écrire sa route et incarner cette continuité.

Quelles que soient nos religions, nos croyances ou nos cultures, nous portons ce mystère comme une étincelle… C’est un mot d’amour, la graine d’un fruit, un pollen invisible qui féconde la terre et attend la saison propice pour germer, grandir et prospérer. C’est une pensée dans un jardin, une oasis peut-être ? Une espérance. »

Yves Duteil

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

 

07 août 2017

Dialogue

170806.jpg

- Il faut essayer de se connaître mutuellement.
Mais qu'est-ce que c'est, connaître un autre ? dit Niels.

- Connaître l'autre c'est avoir saisi le rêve intérieur qu'il fait de lui-même, pas seulement avoir vu qui il se figure être, mais savoir qui il aspire à devenir, dit Marina.

- Mais on parle trop pour voir ces choses invisibles, dit Estelle.

- On ne parle pas trop, on parle mal.
On se parle mal.
Ce que je vais dire est-il vrai, utile et bienveillant ?

Voilà la bonne question, dit Théo.

Alice Ferney - « Les Autres »

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

06 août 2017

Partir

170731.jpg

Tout départ fait d'abord peur,
car l'ordre ancien, familier, doit être rompu.
Et tandis que je le romps,
je ne sais pas encore ce qui va m'advenir.
Cet inconnu suscite en moi
un sentiment d'angoisse.

En même temps, il y a dans le fait de partir,
de se remettre en route, une promesse,
la promesse du neuf,
du jamais vu, du jamais vécu.
Qui ne se remet pas constamment en route,
sa vie se sclérose.
Ce qui ne change pas vieillit
et devient étouffant.
Il y a en nous de nouvelles possibilités de vie,
qui veulent se faire jour.
Mais elles ne le peuvent
que si les schémas anciens sont défaits...

Nous ne cessons d'éprouver cette ambivalence.
Nous ne sommes pas satisfaits
de ce que nous vivons dans l'instant présent,
mais nous avons peur du départ,
de la rupture avec nos habitudes,
d'une révolution intérieure et extérieure.
Pourtant, nous ne connaîtrons la vie
que si nous sommes prêts
à nous remettre sans cesse en route...

Aujourd'hui, l'atmosphère générale
tend plutôt au renoncement résigné,
à l'apitoiement sur soi-même,
à la déprime, à la plainte.
On préfère déplorer
que tout soit tellement difficile
et que, c'est comme ça,
on ne peut rien y faire...

Rompre les barrages intérieurs.
Passer de la fermeture à la disponibilité.
Abandonner les vieilles habitudes
et les avoirs anciens.
Cela nous ouvre la possibilité de partir
vers de nouveaux modes de vie,
vers d'autres phases de notre existence.

Anselm Grün

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

05 août 2017

Je ne crois pas

170731.jpg


Je ne crois pas
au droit du plus fort,
au langage des armes,
à la puissance des puissants.

Je veux croire aux droits des êtres humains,
à la main ouverte, à la puissance des non-violents.

Je ne crois pas à la race ou à la richesse,
aux privilèges, à l’ordre établi.

Je veux croire que le monde entier est ma maison.
Je veux croire que le droit est un, ici et là,
et que je ne suis pas libre
tant qu’un seul être humain est esclave.


Je ne croirai pas
que la guerre et la faim soient inévitables
et la paix inaccessible.

Je veux croire à l’action modeste,
à l’amour aux mains nues
et à la paix sur Terre.

Je ne crois pas
que toute peine soit vaine.
Je ne croirai pas
que le rêve de l’être humain restera un rêve
et que la mort sera la fin.

Mais j’ose croire, toujours et malgré tout,
à l’être humain nouveau.
J’ose croire au rêve de Dieu même :
un ciel nouveau,
une Terre nouvelle
où la justice habitera.

Dom Helder Camara

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►