10 décembre 2017

Emmanuel !

171206.jpg

Seigneur, ce n'est pas possible, Seigneur, j'ai du mal à le croire, si c'était vrai, ce serait merveilleux. Notre Dieu est tellement proche, tellement humain, tellement comme nous, l'un d'entre nous, né d'une femme, comme chacun de nous.

Notre Dieu n'est pas une idée, un principe, un système, notre religion n'est pas une religion, mais notre foi c'est quelqu'un, quelqu'un parmi nous, quelqu'un au milieu de nous, l'Emmanuel, Dieu avec nous, un homme tout simplement, avec un corps d'homme, capable de souffrir et de mourir, capable d'aimer aussi et de se donner et de partager.

Seigneur, tu es si proche, aussi proche qu'un homme de sa femme, qu'un ami de son ami. Tellement proche et quelconque que bien souvent j'ai du mal à te reconnaître avec ta belle blouse blanche ou ton bleu de travail, avec tes mains calleuses, avec tes yeux rieurs, avec tes larmes. Tu ressembles trop à tous ces hommes, à toutes ces femmes que je côtoie, tu es trop mêlé à la pâte, tu es trop terne, bien souvent.

Il m'arrive quelquefois, dans tel regard ou telle poignée de mains, de ressentir comme le choc de ton regard ou la joie de ta présence. Je le sens bien souvent quand il est trop tard, quand déjà tu es parti. Aussi, donne-moi du temps pour que je ne sois plus pressé et que je ne passe plus à côté de toi sans t'apercevoir, sans te reconnaître.

Paul Grostéfan

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Le pas en Avent du jour ►

Publié dans Prière | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | |

09 décembre 2017

La bonne hauteur

171209.jpg

Jusqu'ici pour trouver Dieu,
Il fallait lever les yeux vers le ciel
Ou les fermer en les tournant vers le dedans.
Et c’est vrai, foi des mages et des mystiques,
Qu’il écrit dans les étoiles et dans les cœurs...

Mais désormais on pourra regarder aussi
A hauteur d’homme.
Dieu marche sur nos chemins,
Habite nos maisons.
Il partage notre pain,
nos amitiés, nos croix. 

On le trouvera au plus bas,
En regardant à ras de terre, d’humus,
Vers l’humble, l’humilié,
En serrant dans nos bras de tendresse
Le tout petit.

Jean-Marie Bedez

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Le pas en Avent du jour ►

Publié dans Général | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | |

08 décembre 2017

Tu es la Toute Belle, ô Marie !

171122.jpg

Vierge Sainte et Immaculée,
à toi, qui es l’honneur de notre peuple
et la gardienne prévenante de notre ville,
nous nous adressons avec confiance et amour.

Tu es la Toute Belle, ô Marie !
Le péché n’est pas en toi.

Suscite en nous tous un désir nouveau de sainteté :
que dans nos paroles brille la splendeur de la vérité,
que dans nos œuvres résonne le chant de la charité,
que dans notre corps et notre cœur habitent pureté et chasteté,
que dans notre vie apparaisse toute la beauté de l’Évangile.

Tu es la toute Belle, ô Marie !
La Parole de Dieu en toi s’est faite chair.

Aide-nous à rester attentifs à l’écoute de la voix du Seigneur :
que jamais le cri des pauvres ne nous laisse indifférents,
que la souffrance des malades et des nécessiteux ne nous trouve pas distraits,
que la solitude des personnes âgées et la fragilité des enfants nous émeuvent,
que toute vie humaine soit toujours aimée et vénérée de nous tous.

Tu es la Toute Belle, ô Marie !
En toi la joie parfaite de la vie bienheureuse avec Dieu.

Fais que nous ne perdions pas le sens de notre chemin sur la terre :
que la douce lumière de la foi illumine nos jours,
que la force consolante de l’espérance oriente nos pas,
que la chaleur contagieuse de l’amour anime notre cœur,
que nos yeux à tous restent bien fixés en Dieu, là où se trouve la vraie joie.

Tu es la Toute Belle, ô Marie !
Écoute notre prière, exauce notre supplication :
qu’il y ait en nous la beauté de l’amour miséricordieux de Dieu en Jésus,
que cette beauté divine nous sauve, nous, notre ville, le monde entier.

Ainsi soit-il

Pape François
8 décembre 2013

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Le pas en Avent du jour ►

Publié dans Prière | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | |

07 décembre 2017

L'immortalité

1.jpg

Dieu nous a créés pour devenir des créateurs.

Nous devons nous libérer de la pesanteur des déterminismes
pour devenir le sanctuaire de la lumière et de l'amour.

Telle est le mystère de la transfiguration chrétienne,
qui est un mystère d'intériorisation,
de personnalisation, de divinisation.

Il s'agit de devenir véritablement un « homme »
dont l'espace intérieur est devenu assez grand
pour accueillir la vie même de Dieu.

Et accueillir Dieu, c'est devenir un vivant qui possède en lui tout l'univers.

L'immortalité n'est pas ce qui arrive après la mort,
elle advient, aujourd'hui et maintenant,
chaque fois que l'homme se dépasse pour aimer.

C'est chaque jour que nous « immortalisons » notre vie.
C'est chaque jour que nous ressuscitons un peu plus.


P. Michel Hubaut, franciscain

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Le pas en Avent du jour ►

 

06 décembre 2017

Inconnus mais pas étrangers

171204.jpg

 

Depuis longtemps nos langues nous séparent
malgré les montagnes, les plaines, les rivières
que nous avons grimpées, traversées, longées.
Depuis longtemps nos dieux nous séparent
malgré le désert, le ciel et la mer que nous avons priés.

Le pommier est-il l'étranger du pin, l'oranger celui du chêne
Le reflet du peuplier dans la rivière de Castille
est il plus clair que celui du bouleau dans un lac en Finlande ?
La neige qui tombe à Odense au Damemark le jour de Noël
est elle plus blanche que celle qui tombe
des rêves du Touareg à Bamako, le jour de l'Aïd ?

La lune que je contemple ce soir dans l'hémisphère nord
est elle plus ronde que celle que l'on ne voit pas ce soir dans l'hémisphère sud ?
Depuis longtemps nos langues nous attirent grâce aux pains,
aux chants que nous partageons autour de la même table

Et la main qui m'ouvre le chemin dans ces pays où je me perds
m'est plus proche que celle qui menace dans mon pays où l'on se perd,
dès que, de l'autre côté de la route qui relie nos villages, nos quartiers...
dans notre ville, notre pays, ils font de l'inconnu, un étranger.

Yvon Le Men

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Le pas en Avent du jour ►