14 décembre 2017

Le temps de Dieu

171211.jpg


Le temps de Dieu n’est pas celui des lassitudes. Il n’est pas non plus celui des « âmes habituées » que dénonçait Charles Péguy. C’est plutôt celui qui sait faire jouer ensemble le long cours des fidélités du quotidien, des enfouissements et des mûrissements, avec l’irruption de la nouveauté – parfois surprenante - celle d’une rencontre et d’une parole qui font passer d’une étape à une autre.

Le temps de Dieu se conjugue au présent, se méfiant des retours sur images d’un passé parfois obsédant, regretté ou culpabilisateur… sur lequel le diable joue sa plus belle mélodie.

Le temps de Dieu est ici et maintenant. Dans cet accueil de l’instant, dans ce qu’on y met comme vérité de nous-mêmes, comme consentement au réel, comme seul lieu véritable de l’Espérance. C’est ici et maintenant qu’il nous parle et nous accompagne. Laissant aux impatients et aux inquiets la course dans un avenir imaginaire et fantasmé.

Le temps de Dieu est celui des possibles qui refuse que les choses soient écrites à l’avance et ne craint pas le bouleversement des habitudes.

Le temps de Dieu supporte tous nos états. Nos peurs, nos hésitations, nos fragilités, nos fatigues, nos emportements, nos désirs, nos projets et nos deuils…. Il se met au diapason de nos rythmes, la lenteur des petits pas comme la fougue de certains empressements, pour encourager les uns et ajuster les autres.

Le temps de Dieu précède autant qu’il accompagne. Il ferme la marche autant qu’il la suscite, accueillant la vérité du passé et préparant l’avenir…

P. François Boëdec, s.j.

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Le pas en Avent du jour ►

07 décembre 2017

L'immortalité

1.jpg

Dieu nous a créés pour devenir des créateurs.

Nous devons nous libérer de la pesanteur des déterminismes
pour devenir le sanctuaire de la lumière et de l'amour.

Telle est le mystère de la transfiguration chrétienne,
qui est un mystère d'intériorisation,
de personnalisation, de divinisation.

Il s'agit de devenir véritablement un « homme »
dont l'espace intérieur est devenu assez grand
pour accueillir la vie même de Dieu.

Et accueillir Dieu, c'est devenir un vivant qui possède en lui tout l'univers.

L'immortalité n'est pas ce qui arrive après la mort,
elle advient, aujourd'hui et maintenant,
chaque fois que l'homme se dépasse pour aimer.

C'est chaque jour que nous « immortalisons » notre vie.
C'est chaque jour que nous ressuscitons un peu plus.


P. Michel Hubaut, franciscain

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Le pas en Avent du jour ►

 

05 décembre 2017

La conscience

171129.jpg

Si j'avais eu la conscience suffisamment claire et les mots suffisamment nuancés pour l'exprimer, j'aurais aimé te dire que nous sommes là pour explorer, découvrir et partager ce qu'il y a de meilleur en nous.

Chacun possède un trésor. Sois conscient et généreux de ton trésor et, en même temps, reste ouvert, attentif à recevoir le trésor des autres, disposé à apprendre et à te remettre en question.

Cherche la beauté, la vérité, l'excellence en accueillant aussi ta fragilité, ta vulnérabilité et ton ombre, de sorte d'être à même d'accueillir celles des autres.

Occupe joyeusement ta place: il y a de la place pour chacun, sinon ni toi ni moi ne serions là.

Pense que ta place que tu n'occupes pas pour ne pas déranger reste vide à jamais et réjouis-toi que chacun occupe pleinement la sienne autour de toi.


Rabindranath  Tagore

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Le pas en Avent du jour ►

 


BNP - AWARDS COUP DE COEUR
(rappelez-vous ►)  

... Et le gagnant est Don Bosco Ganshoren !

Vous êtes FORMIDABLES !  Merci pour votre vote !!!!

Internat Don Bosco de Ganshoren

 

03 décembre 2017

C'est l'Avent !

171116.jpg

« Allume une braise dans ton cœur, c’est l’Avent ! »

« Allume une braise dans ton cœur, c’est l’Avent !
Tu verras, l’attente n’est pas vaine quand on espère quelqu’un.

Allume une flamme dans tes yeux, c’est l’Avent !
Regarde autour de toi, on a soif de lumière et de paix.

Allume un feu dans tes mains, c’est l’Avent !
Ouvre-les à ceux qui n’ont rien, ta tendresse est à bout de doigts.

Allume une étoile dans ton ciel, c’est l’Avent !
Elle dira à ceux qui cherchent qu’il y a un sens à toute vie.

Allume un foyer en hiver, c’est l’Avent !
Les transis du cœur et du corps viendront
et il fera chaud au cœur du monde.

II suffit d’une seule braise,
pour enflammer le monde,
et réchauffer le cœur le plus froid.

Ainsi soit-il. »

Père Robert Riber 
Aventtous1.jpg

bandeau1.jpg

Notre calendrier illustré : Chaque jour, un pas en Avent...

 

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

27 novembre 2017

Seigneur, pourquoi ?

171126.jpg

« Seigneur, pourquoi m’avez vous dit d’aimer tous mes frères, les hommes ? J’ai essayé, mais vers vous, je reviens, effrayé…

Seigneur, j’étais si tranquille chez moi, je m’étais organisé, je m’étais installé. Seul, j’étais d’accord avec moi même, à l’abri du vent, de la pluie ...

Mais vous m’avez forcé à entrouvrir la porte. Comme une rafale de pluie en pleine face, le cri des hommes m’a réveillé.

Alors, j’ai laissé une porte entrouverte, imprudent que j’étais.

Dehors, les hommes me guettaient. Ils étaient nombreux. Ils m’ont envahi sans crier gare, il a fallu faire de la place chez moi.

Seigneur, ils me font mal, ils sont envahissants, je ne peux plus rien faire. Plus ils poussent la porte et plus la porte s’ouvre. Ah Seigneur, il n’y a plus de place pour moi chez moi ! »

«Ne crains rien » dit Dieu, «Tu as tout gagné. Car, tandis que ces hommes entraient chez toi, moi, ton Père, moi, ton Dieu, je me suis glissé parmi eux.»

Michel QUOIST

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►