13 juin 2017

Soyons des êtres ardents !

170612.jpg

« Laissons les gens “intelligents” douter, critiquer, définir et classer les choses.
L’homme de cœur croit. Et le monde appartient à celui qui croit le plus.»
Henry Miller


Notre esprit critique n’est pas toujours de nature à nourrir notre discernement, notre perfectionnisme ou notre exigence. Il s’agit parfois d’un exercice de style aussi puéril que stérile qui consiste à se poser en s’opposant.

Le monde commence à nous échapper au moment où nous avons plus de choses à redire que de choses à dire. Au moment où le ressentiment domine le sentiment. Au moment où nous sommes davantage enclins à condamner qu’à louer.

Défions-nous du scepticisme qui est davantage un sabreur d’enthousiasme qu’un conducteur d’énergie.

C’est l’intelligence du cœur, bien plus que celle de la tête, qui nous permettra de fortifier nos grands projets et de les mener à bien. Le fin stratège, le froid cérébral peut se targuer de bien des succès. Mais la victoire finale, c’est le passionné, le cœur brûlant, qui l’emportera. C’est la puissance de la ferveur, et non celle du calcul, qui doit nous mobiliser, nous conduire et nous transformer.

Soyons des êtres ardents, et ne laissons pas notre qualité d’être détournée par les cyniques et les madrés.

François Garagnon
Pensées revigorantes (Edts Monte Cristo)

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

 

08 juin 2017

Consacrer du temps au silence

170607.jpg

 

Il faut avant tout consacrer du temps au silence, et à la contemplation, surtout si nous vivons dans de grandes villes où tout n'est qu'agitation.

Voilà pourquoi j'ai décidé d'ouvrir notre première maison de sœurs contemplatives, dont la vocation est de prier pendant la plus grande partie de la journée, à New York plutôt que sur l'Himalaya, car je sentais que ce sont les grandes villes qui avaient le plus besoin de silence et de contemplation.

Je commence toujours à prier par le silence : c'est dans le silence du cœur que Dieu parle. Dieu est l'ami du silence et nous devons l'écouter, parce que ce ne sont pas nos paroles qui comptent, mais ce que Lui nous dit, et ce qu'il dit à travers nous.

Ce que le sang est au corps, la prière l'est à l'âme ; elle la rapproche de Dieu et purifie notre cœur. Alors, le cœur purifié, nous pouvons voir Dieu, lui parler et découvrir son amour en la personne de chacun de nos frères humains.

Si votre cœur est pur, vous êtes transparent en face de Dieu, vous ne lui dissimulez rien, et alors seulement vous lui offrez librement ce qu'Il attend de vous. »

Ste Teresa de Calcutta

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour

30 mai 2017

La banalité du bien

 170529.jpg


Un mendiant reçoit deux billets de 50 roupies
- somme relativement conséquente au Népal -
il en donne la moitié à son compagnon d'infortune.

Une infirmière épuisée
après une nuit de garde éprouvante
reste néanmoins quelques heures de plus
pour assister un mourant qui part seul.

Ma sœur, Ève, qui s'est occupée toute sa vie
d'enfants en difficulté,
n'a jamais hésité à se lever en pleine nuit
pour accueillir un enfant qui fuguait.

Dans le métro, un Maghrébin, percevant l'angoisse
d'une voyageuse qu'il ne reverra jamais,
lui murmure : "Ne t'inquiète pas, ma fille,ça va passer."

Au terme d'une journée trop remplie,
un ingénieur rentre de son bureau
et fait 500 m de plus pour montrer
à un étranger perdu dans la capitale
le chemin de son hôtel.

On a pu parler de la "banalité du mal".
Mais l'on pourrait aussi parler
de la "banalité du bien" en se représentant
les mille et une expressions de solidarité,
de prévenance et d'engagement
en faveur du bien d'autrui
qui jalonnent nos vies quotidiennes
et exercent une influence considérable
sur la qualité de la vie sociale...

Le bien de tous les jours est anonyme ;
Il ne fait pas la une des médias
à la manière d'un attentat,
d'un crime crapuleux,
ou de la libido d'un homme politique.
S'il y a "banalité" c'est encore le signe
que nous sommes tous potentiellement capables
de faire du bien autour de nous.

Matthieu Ricard

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour

27 mai 2017

La force de la prière

170523.jpg

Je ne suis pas un homme de lettres ou de sciences, mais je prétends humblement être un homme de prière.

C’est la prière qui a sauvé ma vie ; sans la prière j’aurais depuis longtemps perdu la raison. Si je n’ai pas perdu la paix de l’âme, malgré toutes les épreuves, c’est que cette paix vient de la prière.

On peut vivre quelques jours sans manger, mais non sans prier. La prière est la clé du matin et le verrou du soir.

La prière, c’est cette alliance sacrée entre Dieu et l’homme pour obtenir d’être délivré des griffes du prince des ténèbres. Nous devons choisir : nous allier aux forces du mal ou, au contraire, aux forces du bien.

Voilà mon témoignage personnel : que chacun tente l’expérience et il trouvera que la prière quotidienne ajoute quelque chose de neuf à sa vie, quelque chose qui n’a d’équivalent nulle part ailleurs.

Gandhi

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ► 

22 mai 2017

Paroles du ruisseau

170521.jpg

J’entendis au milieu des rochers un ruisseau chanter :
La vie n’est pas dans le bien être,
Mais elle est désir et aspiration.
La mort n’est pas dans l’enchantement,
Mais elle est désespérance et souffrance.

La sagesse n’est pas dans la parole,
Mais dans le secret qui se cache sous les mots.
La grandeur n’est pas dans le prestige,
La gloire réside plutôt en celui qui refuse tout honneur.o
La noblesse n’est pas dans les ancêtres,
Car nombreux sont les nobles victimes des aïeux.
L’humiliation n’est pas dans les chaînes,
Une chaîne peut être plus sublime qu’une rivière de diamant.
Le paradis n’est pas dans la récompense,
L’éden est plutôt dans un cœur pur.
L’enfer n’est pas dans la torture,
Il est même plutôt dans un cœur sec.

La richesse n’est pas dans l’or,
Car nombre d’errants sont plus riches que les plus fortunés du monde.
La pauvreté n’est pas dans la misère,
Car la richesse du monde tient dans une miche de pain et un simple habit.
La beauté n’est pas dans le visage,
Elle est cette lumière émanant du cœur.
La perfection n’est pas dans l’intégrité,
Car il est parfois du mérite dans certains péchés.
Voilà ce que disait ce ruisseau aux rochers
et tous ses dires ne sont que quelques secrets du lointain océan.

Khalil Gibran

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ► 

et notre prière de la semaine "Ô Marie, Mère d'Amour" ►