20 décembre 2017

Quand un regard devient fertile

171219.jpg

Il suffit de changer son regard
Pour donner un sens nouveau
Aux évidences anciennes.
Quand je change ce regard,
Tout le reste suit,
Et même parfois me précède.
C'est par mon regard
Que je me ferme 
ou me relie au monde.
C'est par mon regard 
que je me blesse
ou m'amplifie.
C'est par mon regard
que je te perds
ou te rencontre.
C'est par mon regard
que je deviens sourd
ou que j'écoute.
C'est par mon regard
que je me déteste ou que je m'aime.
C'est par mon regard
que je vois mes problèmes
ou mes réussites.
C'est avec mon regard,
mon seul regard,
que je disqualifie une relation,
la compare ou l'embellis
au plus profond de moi.
C'est avec mon regard aussi
que j'ouvre mes bras
pour vous accueillir,
quand un regard me le permet
ou m'y invite.
Et c'est par votre regard, parfois,
que je m'entends enfin
au plus profond.

Jacques Salomé

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Le pas en Avent du jour ►

19 décembre 2017

C'est quoi l'Espoir ?

171211.jpg

 

La petite lumière vacillante au fond du tunnel de nos âmes quand il y fait noir, tout noir.

Edmond Rostand, nous donne un conseil fulgurant : "C’est la nuit qu’il est beau de croire à la lumière !". Dans la guerre, dans le deuil, dans la souffrance, dans la solitude et la tristesse, c’est parce que l’on sait garder espoir que l’on réussit à sortir du trou.

C’est parce que des hommes, des femmes, des enfants ne perdent pas espoir dans leurs heures les plus noires que l’humanité évolue, comme guidée par ce flambeau invisible qui est au fond de nos cœurs.

Seulement l’espoir est comme une plante, il se cultive, il a besoin de soins : c’est la petite fleur sur son astre désert qu’arrose sans cesse le Petit Prince afin qu’elle vive et qu’elle soit un témoin d’amour. Par l’attention qu’on porte aux choses, aux êtres, aux situations et à soi-même, l’évolution se féconde, le progrès germe graduellement et la création finit par refleurir.

Mais l’espoir d’une vie meilleure ne suffit pas : il faut forger cette existence qu’on souhaite et cesser de la rêver ; il faut se former soi-même.

Garder espoir, c’est toujours faire un pas de plus, quelle que soit la détresse, quel que soit l’obstacle. L’espoir c’est aussi la confiance que l’on a dans la vie.

La puissance de cet espoir intérieur transforme les imperfections en énergie positive. On s’aperçoit alors qu’en cela espoir rime bien avec voir et... se voir.

Enfin l’espérance se partage : il est des trésors en chaque être, il faut savoir les découvrir. Car avoir l’espoir c’est aussi savoir sourire.


Marc de Smedt

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Le pas en Avent du jour ►

18 décembre 2017

Unité

 171211.jpg

Une est la lumière du soleil,
bien qu'elle se laisse séparer par des murs, des montagnes et mille autres obstacles.

Une est la substance universelle,
bien qu'elle se sépare en combien de milliers de corps particuliers.

Un est le souffle vital,
bien qu'il se sépare en des milliers de natures et de particulières délimitations.

Une est l'âme intelligente,
bien qu'elle paraisse se partager.


Marc-Aurèle

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Le pas en Avent du jour ►

17 décembre 2017

Un mot d'amour

171211.jpg

Un mot, un seul, pour tout rassembler, pour tout résumer. Un mot qui n'en finit pas d'être prononcé, qui ne finira jamais de construire. Voici ce mot qui brûle les lèvres ; il monte du fond du cœur, il éclate comme un bonheur. Par lui, toute la création s'est mise à chanter pour transmettre d'âge en âge le sens de la vie, la véritable force qui fait grandir l'humanité.

Un mot ! Prononcez-le autour de vous, faites-le grandir au fond de vous, vivez-le les uns avec les autres. Soyez féconds de mille mains tendues, soyez joyeux d'un sourire qui efface les rides ; soyez lumineux de l'esprit qui rappelle à la vie. Ayez en vous le mouvement vers l'autre ; ayez pour vous la force des déracinements, ayez au-delà de vous la seule attitude qui vous sauvera... Jetez vos vieilles habitudes à la brocante des bons sentiments ; rejetez les fantômes de vos trop vieilles coutumes, abandonnez toutes vos fausses pudeurs pour vivre l'esprit de vérité.

Voici ce mot : il est trop simple, pour qu'on le vive seul ; il est trop pur pour que nous puissions nous y accrocher de notre propre force ; il est trop doux pour la dureté de nos cœurs, pour la complexité de nos tendresses. Alors, courage ! Par lui, le monde fut vaincu. Il suffit de ce précepte : AIMER.

J. Rieux

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Le 
pas en Avent du jour ►

15 décembre 2017

Désirer

171211.jpg

Toute la vie du vrai chrétien est un saint désir. Sans doute, ce que tu désires, tu ne le vois pas encore : mais le désir te rend capable, quand viendra ce que tu dois voir, d'être comblé .

Supposons que tu veuilles remplir quelque objet en forme de poche et que tu saches la surabondance de ce que tu as à recevoir ; tu étends cette poche, sac, outre, ou tout autre objet de ce genre ; tu sais combien grand est ce que tu as à y mettre, et tu vois que la poche est étroite : en l'étendant, tu en augmentes la capacité.

De même, Dieu, en faisant attendre, étend le désir ; en faisant désirer, il étend l'âme ; en étendant l'âme, il la rend capable de recevoir. Désirons donc, mes frères, parce que nous devons être comblés.


Saint Augustin,
Sermon sur la 1ère lettre de Jean  |  L'Avent, le temps du désir ► 

 

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Le pas en Avent du jour ►