11 avril 2017

Nettoyage de printemps

170410.jpg


Délivre-nous, Seigneur, de tout ce qui nous encombre,
de nos convoitises et de nos complaisances,
de nos vanités et de nos richesses.
Délivre-nous de la crasse du cœur,
de l'envie, de l'ambition, de l'hypocrisie.
Délivre-nous de la rancune et des arrière-pensées,
de tout esprit de calcul et de concurrence.
Délivre-nous de la colère et de l'agressivité,
de l'orgueil et de la vanité.
Délivre-nous des tentations de la violence.

Apprends-nous, Seigneur, à aimer les autres, tous les autres.
Apprends-nous à convaincre plutôt qu'à vaincre.
Apprends-nous le silence et la patience.
Apprends-nous la force des moyens pauvres.
Apprends-nous à nous désarmer,
car nous savons, Seigneur, grâce à toi,
qu'on ne triomphe jamais que par l'Amour.

Remplis nos cœurs, Seigneur,
non pas d'attendrissement mais de tendresse.
Remplis-nous de compassion pour les autres,
à commencer par les plus proches.
Apprends-nous à partager la souffrance des affligés
et à porter leur fardeau.
Rends-nous attentifs, Seigneur, à ceux qui pleurent
car c'est par leurs yeux que tu pleures.
Fais de nous, Seigneur, des hommes de la réconciliation,
libérés de toute hargne, incapables d'injures,
détachés de tout, même de nos idées,
libres de tout, même de nos habitudes.

Nous calculons, nous jugeons, nous condamnons,
tandis que Toi, Seigneur, tu pardonnes et tu fais confiance.
Tu mises tout sur l'Amour et sur la liberté.
Dieu de tendresse et de générosité, d'accueil et de gratuité,
communique-nous la folie de ta miséricorde.
Et donne-nous de savoir veiller sans cesse,
aux portes de ton Royaume.

 Auteur inconnu

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour

La Semaine Sainte : Des rameaux à la Joie ►

Publié dans Prière | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | |

10 avril 2017

Un silence qui me libère

1704093.jpg

« Seigneur, accorde-moi non pas le silence
qui me rend prisonnier de moi-même
mais celui qui me libère et m'ouvre des espaces nouveaux,
non pas le silence du corps épuisé par les paradis artificiels
mais celui de l'âme qui respire au seuil de ton Royaume,
non pas le silence de la peur des autres et du monde
mais celui qui me rend proche de tout homme et de la création,
non pas celui de l'égoïsme froid, indifférent et hautain
mais celui qui enracine, fortifie et purifie la tendresse du cœur,
non pas le silence de l'absence vide, du monologue solitaire
mais celui de la rencontre, de l'intimité en ta Présence,
non pas le silence de la lâcheté ou de la résignation
mais celui qui prépare au combat pour la vérité,
non pas le silence des exclus, des sans-voix
mais celui qui nourrit la force des peuples qui se lèvent,
non pas le silence de l'homme qui fuit
mais celui de l'homme qui Te cherche,
non pas le silence de l'homme qui rumine ses échecs
mais celui qui réfléchit pour en découvrir les causes,
non pas le silence de la nuit du désespoir
mais celui qui attend la lumière de l'aurore, de l'espérance,
non pas le silence de la rancune, de la haine, de la vengeance
mais celui de l'apaisement et du pardon,
non pas le silence du bavard, rempli de mots, de lui-même
mais celui du cœur qui écoute le murmure de ton Esprit,
non pas le silence envahi par trop de questions sans réponses
mais celui de l'émerveillement et de l'adoration,
non pas le silence de l'oubli, du tombeau, de la mort
mais celui où la matière se charge des énergies du Ressuscité
dans l'attente d'une vie nouvelle dans ta Lumière.
Amen. »

Père Michel Hubaut 

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour

La Semaine Sainte : Des rameaux à la Joie ►

 

Publié dans Prière | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | |

08 avril 2017

Rends-nous solidaires dans la vérité

170407.jpg

Notre Dieu, nous sommes en solidarité avec ceux qui vivent dans le danger et dans le combat. De loin ou de près, nous partageons leur détresse et leur espoir. Apprends-nous à étendre nos vies au-delà de nous-mêmes et à étirer notre cœur jusqu'aux frontières où les hommes souffrent et transforment le monde. Mets-nous en solidarité avec l'étranger, que nous ignorons, avec le démuni, que nous effaçons, avec le prisonnier, que nous évitons. Oh Dieu, que la solidarité soit ainsi un nom nouveau, un nom actuel pour cette fraternité à laquelle tu nous appelles sans cesse.

Mais, ô Dieu, rends-nous solidaires dans la vérité et non pas dans le mensonge des tactiques. Délivre-nous de toute solidarité qui tournerait à la partialité destructrice et qui nous entraînerait dans la captivité de nos propres amis. Car tu nous veux solidaires, mais non pas partisans, toi qui as pris parti pour nous, sans jamais nous mentir sur nous-mêmes. Mais, ô Dieu, rends-nous solidaires dans l'efficacité et non pas dans le verbalisme des déclarations. Délivre nous de toute solidarité qui tournerait à l'inflation vaine et qui nous plongerait dans la paille des mots sans le grain des choses. Car tu nous veux solidaires, mais non pas tribuns, toi qui es toujours parole unie à la vie, parole en acte, fût-ce dans le silence.

Mais, ô Dieu, rends-nous solidaires dans l'espérance et non pas dans la dramatique des catastrophes. Délivre-nous de cet obscur besoin que nous avons parfois de la souffrance humaine, comme si la souffrance pouvait être un quelconque bien, sauf pour celui qui dure en l'endurant. Car tu nous veux solidaires, mais non pas prophètes de malheur, toi qui as toujours voulu pour les hommes la justice et la liberté, la joie et la paix.

Mais, ô Dieu, rends-nous solidaires en humilité, car nous ne sommes pas capables de porter la terre entière. Délivre-nous de l'accablement qui n'aide personne et de la pitié, qui empoisonne tout. Car tu nous veux solidaires de celui dont nous devenons vraiment le prochain.

Ô Dieu, purifie nos solidarités. Rends-les vraies, fécondes, ardentes et humbles.

Nous te le demandons au nom de Celui qui a été résolument solidaire de l'homme abandonné et méprisé, Jésus.

André Dumas

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour

 

05 avril 2017

Fais de nous des prophètes de Paix

170404.jpg

’’Seigneur, aux disciples qui doutaient encore
au soir de Pâques, voilà ta Parole de Ressuscité’’…

« La Paix soit avec vous ! »

Ta Paix,
elle est à réussir,
chacun avec ses talents,
chacun avec ce qu’il a de meilleur en lui,
ses aspirations les plus profondes à aimer
plutôt qu’à haïr.

Ta Paix,
elle brûle comme un désir ardent,
une force au fond de nous,
la force même de ton Esprit,
pour nous faire avancer
sur les chemins des hommes.

Ô Christ Ressuscité,
donne-nous d’oser cette paix, Ta Paix,
en accueillant les autres différents de nous.

Donne-nous de la réussir,
en osant tout acte de justice et de partage,
toute parole de vérité,
tout geste de vie.

Fais de nous des prophètes de Paix !

Amen

Père Hugues Guinot
Prière de la lumière de Bethléem 2005

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour

Publié dans Prière | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | |

02 avril 2017

« Apprends-moi Seigneur à Te donner Ta place »

1703302.jpg


« L’encombrement des soucis est tel
qu’il n’y a plus de place pour la respiration :
celle de l’esprit et du cœur.
Il y a tant de choses qui se bousculent dans ma tête,
qu’il y a des jours où je ne sais plus.
Je ne sais plus donner aux gens et aux choses,
leur place, leur vraie place.
Apprends-moi Seigneur à Te donner Ta place.
Alors, peut-être que je saurai qui je suis,
où je suis et où je vais.
Donne-moi, Seigneur, la Sagesse.
Ainsi soit-il. »

Robert Riber

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour