28 février 2018

Et pourtant, il vole !

180222.jpg

Le poids moyen d’un bourdon est de 4,8 gr, la surface de ses ailes tourne autour de 1,45 cm², ailes placées dans un plan incliné de 6° par rapport au corps.

Les lois de l’aérodynamisme sont formelles : étant donné ces caractéristiques scientifiques irréfutables, c’est clair, c’est net : le bourdon ne peut pas voler.

Et pourtant,… il vole !  Mais heureusement pour lui, le bourdon ne le sait pas.

Quand on vous dira que votre projet ne peut pas aboutir et qu’il est bien préférable ne pas essayer, faites comme si vous n’en saviez rien !

Anonyme

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

 

Publié dans Général | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | |

12 février 2018

Grandir, c'est choisir

1802101.jpg

On croit toujours que la vie est derrière.
On se fait du mal à penser en arrière.
Grandir n'est pas fuir mais choisir.

Élire son orient, 
consentir au vent
qui souffle où il veut.

On peut se raidir sous les bourrasques,
se perdre dans la rébellion.

On peut aussi s'assouplir
et accueillir le miracle d'être emmené
sur la terre des vivants
par le Souffle de tout instant.

Francine Carrillo
Vers l’inépuisable,
Ed. Labor et Fides

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Publié dans Général | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | |

08 février 2018

Quand ...

190205.jpg

Quand les cris de guerre
M'incitent à la surenchère,
Et quand, face aux violences,
Je dis n'avoir aucun pouvoir d'influence,
Tu me rappelles à la Vie, Seigneur, et me souffles
« La Paix sera chacun de nous » !

Quand l'argent vaporeux
M'incite au « sauve qui peut »,
Et quand, face aux pauvres, abandonnés,
Je dis avoir déjà donné,
Tu réveilles ma vie, Seigneur, et me souffles
« Sans Amour nous ne sommes que cuivres qui résonnent ».

Quand le stress de mes responsabilités
M'incite à enterrer mes solidarités,
Et quand, face aux regards interrogateurs,
Je dis qu'être décideur ce n'est pas être enfant de coeur
Tu éclaires ma vie, Seigneur, et me souffles
« Bienheureux les coeurs purs car ils verront Dieu ».

Alors, à mon tour je te rends grâce, Seigneur.

Bienheureux sommes-nous, par Ton Amour,
que tu nous donnes sans limite.

Bien en route garde-nous, par Ton Espérance,
dont Tu fais de nous les témoins !

Bruno et Jocelyne Boulnois

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Publié dans Général | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | |

31 janvier 2018

La signature d'un prophète

" Tu as ouvert le ciel pour que les jeunes puissent s’ouvrir à Dieu. 
Tu as été le visage de Dieu qui vient vers nous. 
Donne-nous, à notre tour, un cœur sensible pour marcher 
vers les plus petits, les plus faibles, ceux qui souffrent."

Aujourd'hui, nous fêtons Don Bosco ...
Bonne fête à toutes et à tous !

Soyons, là où nous sommes, source de Joie et d'Espérance !

 

111111.jpg

Un homme aux yeux légers, si grands qu'ils écrivent des mots d'amour dans le ciel et que le ciel en fait cadeau aux enfants.

Un regard qui a toujours su s'envoler comme un oiseau parce qu'il ne s'est jamais encombré de l'inutile et qu'il n'a jamais craint la lumière.

Sous un ciel de fumée parmi les ponts, les cheminées dans les nuits de banlieues, cet homme se lève parce qu'il est l'heure, parce que c'est aujourd'hui je jour coupé en deux, la vie cassée comme un jouet...

Tout le monde se tait, mais lui, l'homme, il voit les jeunes et il se lève avec sa liberté, son sourire et son pain, son cœur à volonté.

Il se lève, seul, et il dit : Non !

Cet homme est un rebelle ;

il dit :
Non ! à la fatalité, au destin, au mal de vivre ;

il dit :
Non aux portes fermées, aux mots qui se taisent, au monde des adultes transformés en statues.

Il dit :
Non ! à l'ennui, au sans issue, à la vie déserte.


Il conçoit l'inconcevable, il remédie l'irrémédiable,
Il pardonne l'impardonnable, il défend l'indéfendable,
Il exprime l'inexprimable, il approche l'inapprochable,
Il s'en sort pour que les autres s'en sortent.

Son rêve est grand parce qu'il veut faire grandir.
Il déclare que l'avenir n'attend pas et que seul ce qui est urgent est éternel.
Dieu soudain est un visage dans la réalité.

L'homme signe : Don Bosco, prêtre.
Il ne sait pas encore que cette signature est celle d'un prophète.

Jean DEBRUYNE

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

 

200.jpgDon Bosco ... des pages à (re)découvrir ►

  • Une nouvelle présentation :
  • biographie...
  • des textes et des "couleurs salésiennes"...
  • des vidéos et des liens...

 

29 janvier 2018

Quand la parole se tait

180127.jpg

Les grands remous provoquent l'âme,
ils l'obligent à se révéler.

Toute éclosion naît d'une secousse,
tout envol, d'un geste personnel.

La sérénité ne pousse pas au ras du sol,
elle prend racine au ras du ciel
et installe en nous son azur.

Au cœur de toute chose résonne la divinité,
mais il faut savoir écouter le silence
pour vibrer de son écho.

Les instants les plus intenses
sont ceux où la parole se tait,
parce que les mots sont devenus trop petits.


Claire Silvera Rochon,
Laisse en ciel ton regard (extrait)

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Publié dans Général | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | |