03 avril 2018

Rien à attendre de personne

180312.jpg


Sur le plan économique, industriel et financier,
les pauvres n’ont plus rien à attendre de personne.
C’est la raison pour laquelle
il est absolument nécessaire
de faire naître l’espérance.
La compassion, la beauté, la bienveillance
sont autant de mots féminins, comme la Sagesse,
qu’il faut mettre maternellement au monde en nous.

Et si nous nous greffions sur l’espérance,
sur une attente à inventer, à nourrir, à laisser grandir,
à abreuver de toutes les tendresses
que la bienveillance nous inspire...
Si notre vie intérieure était plus grande,
le monde déborderait d’amour.

Mais ce changement ne peut commencer
qu’avec soi-même, et en « soi-m’aime ».
Si l’on pouvait vivre avec soi et s’étonner d’exister,
s’émerveiller d’être, et accepter l’inattendu...

Père André Marie

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Publié dans Général | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | |

31 mars 2018

Repose-toi s'il le faut, mais n'abandonne surtout pas !

 170321.jpg

Lorsque dans la vie rien ne va plus,
que les problèmes tourmentent ton esprit
et que l'argent te cause tant de soucis ...
Repose-toi s'il le faut, mais n'abandonne surtout pas.

Lorsque trop d'erreurs ont été commises,
que tout ton univers menace de s'écrouler
et que, fatigué, tu sens la confiance t'abandonner ...
Repose-toi s'il le faut, mais n'abandonne surtout pas.

Tu sais, la vie est parfois étrange, avec son lot de surprises et d'imprévus,
et il ne nous est pas donné de savoir à l'avance combien d'étapes nous devrons franchir,
ni combien d'obstacles nous devront surmonter
avant d'atteindre le bonheur et la réussite.

Combien de gens ont malheureusement cessé de lutter
alors qu'il n'aurait peut-être fallu qu'un petit pas de plus
pour transformer un échec en réussite ?
Et, pourtant, un pas à la fois n'est jamais trop difficile.

Tu dois donc avoir le courage et la ténacité nécessaire
pour faire ce petit pas de plus,
en affirmant que la vie est une grande et puissante amie
qui se tient toujours à tes côtés, prête à te porter secours.

Tu verras alors que cette attitude appelleras,
du plus profond de toi-même,
des forces de vie que tu ne soupçonnais même pas
et qui t'aideront à réaliser ce que tu entreprendras.

Mais surtout et avant tout, rappelle-toi bien :
Quand dans ta vie, des moments difficiles viendront ...
Repose-toi s'il le faut, mais n'abandonne surtout pas !

Anonyme

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

rameaux.jpg

Publié dans Général | Commentaires (2) |  Facebook | |  Imprimer | |

28 mars 2018

L'essentiel : être en route !

180318.jpg


« A l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples: "...Pour aller où je m'en vais, vous savez le chemin." Thomas lui dit: "Seigneur nous ne savons même pas où tu vas, comment pourrions-nous savoir le chemin ?" Jésus lui répond: "Moi, je suis le chemin, la vérité et la vie."... » (Jean 14- 1- 12.)

Lorsque les projets de voya­ge commencent à s'ébaucher, la première question qui vient à l'esprit c'est: « Où va-t-on aller? » et c'est ensuite qu'on se demande: « Comment allons-­nous y aller? »

Jésus vient curieu­sement bousculer la logique toute faite et les habitudes. Ce texte de Jean révèle que l'important n'est pas de savoir où il faut aller, ce qu'il faut dire ou ce qu'il faut faire pour être fidèle à l'Évangile. Il dit que l'Évangile est un chemin. Le plus pressé dans l'Évangile n'est pas de savoir où il faut aller, c'est de se mettre en marche. L'urgent pour l'Évangile n'est pas d'arriver au bout, dans l'Évangile le vrai but, c'est d'être toujours en chemin.

Pour l'Évangile il existe des retraités chrétiens, il n'existe pas de chrétiens à la retraite. Où vont les chrétiens? Justement, ils vont. Ils marchent, ils sont en route, ceux du grand âge avec les plus jeunes et les enfants avec les plus âgés. Toutes et tous ils sont en chemin. Chacun avec son pas, chacun avec son histoire, chacun avec ses doutes et ses questions.

On ne sait jamais le chemin d'avance, c'est en marchant qu'on le découvre. Quand les chemins sont écrits d'avance ils deviennent vite des prisons parce qu'ils ne sont plus que des slo­gans, des fanatismes, des sys­tèmes et des doctrines; cette route-là est toute tracée mais l'homme y a perdu son humanité parce qu'il a été forcé de renon­cer à sa liberté.

Pour l'Évangile, le chemin n'est pas une doctrine, c'est une per­sonne, c'est quelqu'un, c'est Jésus lui-même. C'est Jésus qui dit: « Viens », mais il ne dit pas où et c'est pourquoi la foi ne peut être qu'un chemin de confiance.

C'est Jésus qui dit qu'il est « le chemin, la vérité et la vie... » L'alliance de ces trois mots dit suf­fisamment que la vérité ne peut pas être une tour où s'enfermer ni une citadelle à défendre; la véri­té est un chemin c'est-à-dire un parcours, un trajet, un passage ouvert. Non seulement le rendez-vous de Jésus est sur le chemin de votre vie mais c'est lui Jésus qui est votre chemin, qui est votre vie.

Même quand les jambes ne sui­vent plus, les cœurs, eux, vont toujours devant. Il n'y a pas d'âge pour marcher l'Évangile.

J. D.
(revue Vermeil n°128 – mai 1993)

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

rameaux.jpg

Publié dans Général | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | |

27 mars 2018

Les temps vides

180310.jpg

Parfois, dans nos journées,
des temps de vide nous sont offerts...
Notre problème, c'est que nous ne les acceptons pas...
Nous voulons les remplir à tout prix et tout de suite :
en s'impatientant (dans une file d'attente par exemple),
en allant manger une barre de chocolat,
en allumant la télé, la radio,
en se jetant sur le téléphone,
en "faisant" quelque chose, ...

Cela nous est-il déjà arrivé ?
Peut-on désormais essayer d'offrir
une petite minute de ces temps "vides" à Dieu?
Juste pour Lui, pour qu'Il en fasse ce qu'Il désire...

Mère Teresa

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

rameaux.jpg

Publié dans Général | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | |

24 mars 2018

La tendresse

180310.jpgCoopBelsud - Farnières 2018, c'est ce W-E !   

PLUS

Le bonheur de se retrouver,
la joie de partager et de cheminer ensemble.  
Avec ce dimanche,
l'engagement de vie salésienne de Geneviève Defawe,
coopératrice du Centre de Huy-Ampsin.

 

180310.jpg

La tendresse est présence
et disponibilité,
patience et délicatesse,
miséricorde et compassion.
Elle est pleine d'attentions
et d'interventions.

La tendresse trouve des mots
pour passer le mur du silence
pour ouvrir tous nos vieux huis clos,
nos bleus à l'âme et nos violences.

Elle remet tout en cause,
les habitudes,
les idées toutes faites,
les distances.

Qui donne la tendresse
donne le meilleur de lui-même.
Qui reçoit la tendresse
se sent reconnu.

La tendresse est la musique du cœur
et le soleil de Dieu.

Jean-Pierre Dubois-Dumée

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Publié dans Général | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | |