08 février 2012

L’humilité.

Sans titre 44.jpg

Seigneur, je n’ai pas le cœur fier,
Ni le regard hautain.
Je n’ai pas pris un chemin de grandeurs
Ni de prodiges qui me dépassent.
Non, je me tiens en paix et en silence;
Comme un petit enfant contre sa mère,
Comme un petit enfant, telle est mon âme en moi
                                                                (psaume 131, 1-2)

L’humilité.

L’humilité est une vertu humble. Celui qui dit « je suis humble » ne l’est déjà plus. A ce propos écoutons la pertinence des propos de Saint François de Sales.

« Nous disons maintes fois que nous ne sommes rien, que nous sommes la misère même et l’ordure du monde ; mais nous serions bien marris qu’on nous prît au mot et que l’on nous publiât tels que nous disons. Au contraire, nous faisons semblant de fuir et de nous cacher, afin qu’on nous coure après et qu’on nous cherche ; nous faisons contenance de vouloir être les derniers et assis au bas bout de la table mais c’est afin de passer plus avantageusement au haut bout. La vraie humilité ne fait pas semblant de l’être et ne dit guère de paroles d’humilité, car elle ne désire pas seulement de cacher les autres vertus, mais encore et principalement elle souhaite de se cacher soi-même ».

L’humilité mène à l’amour. Là où est l’humilité, là est la charité, disait Saint Augustin. Sans l’humilité, le moi occupe tout l’espace disponible et voit l’autre comme objet ou comme ennemi.

Saint François de Sales.


Voir la vidéo du jour

 

24 janvier 2012

Pour préparer la fête de Saint Jean Bosco 2012 suite

 

Sans titre 6.jpg


« A ce moment-là, je vis près de lui une dame d’aspect majestueux, vêtue d’un manteau qui resplendissait de toutes parts comme si chaque point eût été une étoile éclatante. S’avisant que je m’embrouillais de plus en plus dans mes questions et mes réponses, elle me fit signe d’approcher et me prit avec bonté par la main.

« Regarde », me dit-elle, je regardai et m’aperçus que tous les enfants s’étaient enfuis. A leur place, je vis une multitude de chevreaux, de chiens, de chats, d’ours et de toutes sortes d’animaux. « Voilà  ton champ d’action, voilà où tu dois travailler. Rends-toi humble, fort et robuste  et tout ce que tu vois arriver à ce moment à ces animaux, tu devras le faire pour mes fils. » (Don Bosco. Souvenirs autobiographiques)

25 JANVIER sixième jour

 


Méditations préparées par le Père Paul Belboom - sdb
source : DB 2015

4.jpg

Chacun de nous est un chemin ...

 

Sans titre 39.jpg


Chacun de nous est un chemin, ce qui est demandé à l'un n'est pas demandé à l'autre. On ne demande pas à un pommier de faire des figues, on demande à un pommier de donner des pommes, au figuier de donner des figues.

La seule chose qui nous est demandée et que demande la Vie en nous, c'est de produire nos propres fruits, les fruits de notre propre sève, le chant de notre propre cœur, la marche de notre propre Vie.

On fait souvent de nous des arbres artificiels, un peu comme les sapins de Noël. Nous ne donnons alors pas les fruits de notre arbre mais d'autres fruits, qui viennent d’ailleurs. Ils sont certes brillants, appétissants et beaux à voir mais ils manquent de sève et de saveur. Il nous arrive ainsi d'en avoir assez d'être un sapin de Noël et de vouloir être enfin un arbre bien planté en terre, pour porter enfin nos fleurs et donner nos propres fruits, tournés la lumière.

Pour cela, il nous suffit de savoir quelle est notre manière propre d'incarner la vie, l'amour... À chacun de devenir le nom, le secret qu'il est, de révéler cette forme particulière que prend l’être, la Vie en lui. Chacun de nous est un chemin unique, celui que prend l’Amour pour éclairer le monde. Chacun de nous est une forme unique, particulière que prend la Vie pour éclairer la terre.


Jean Yves Leloup

 

Et à l'occasion de la fête de St François de Sales, laissez-nous vous offir un 'petit déca' :

cliquez ICI pour le servir...

 

Sans titre 38.jpg

 

sans oublier de l'accompagner de ces quelques
douceurs salésiennes


Prenez le temps également de (re)découvrir :

St François de Sales, prophète de l'Amour

Dieu est le Dieu du Coeur humain  (un essai de pédagogie salésienne - J. Harvengt Salésienne de la Visitation)

la modernité de St François de Sales

"Tout par Amour et rien par force" (une conférence de Xavier Thévenot)

 

 

Voir la vidéo du jour

 

21 janvier 2012

Pour préparer la fête de Saint Jean Bosco 2012 - 1ère partie

Sans titre 6.jpg



« A ce moment-là, je vis près de lui une dame d’aspect majestueux, vêtue d’un manteau qui resplendissait de toutes parts comme si chaque point eût été une étoile éclatante. S’avisant que je m’embrouillais de plus en plus dans mes questions et mes réponses, elle me fit signe d’approcher et me prit avec bonté par la main.

« Regarde », me dit-elle, je regardai et m’aperçus que tous les enfants s’étaient enfuis. A leur place, je vis une multitude de chevreaux, de chiens, de chats, d’ours et de toutes sortes d’animaux. « Voilà  ton champ d’action, voilà où tu dois travailler. Rends-toi humble, fort et robuste  et tout ce que tu vois arriver à ce moment à ces animaux, tu devras le faire pour mes fils. » (Don Bosco. Souvenirs autobiographiques)

20 JANVIER Premier jour

21 JANVIER Deuxième jour

22 JANVIER Troisième jour

23 JANVIER Quatrième jour

24 JANVIER Cinquième jour


Méditations préparées par le Père Paul Belboom - sdb
source : DB 2015

4.jpg

19 janvier 2012

La prière selon Saint François de Sales (5)

 

6.jpg


La prière en tout temps :

« Rappelez le plus souvent que vous pourrez parmi la journée votre esprit en la présence de Dieu...; regardez ce que Dieu fait et ce que vous faites : vous verrez ses yeux tournés de votre côté, et perpétuellement fichés sur vous par un amour incomparable... Ressouvenez-vous, Philothée, de faire toujours plusieurs retraites en la solitudes de votre coeur, pendant que corporellement vous êtes parmi les conversations et affaires ; et cette solitude mentale ne peut nullement être empêchée par la multitude de ceux qui vous sont autour, car ils ne sont pas autour de votre coeur, ains autour de votre corps, si que votre coeur demeure lui tout seul en la présence de Dieu seul. Retirez-donc quelquefois votre esprit dedans votre coeur, où séparé de tous les hommes, vous puissiez traiter coeur à coeur de votre âme avec son Dieu...» (I.VD. II,12)

« On se retire en Dieu parce qu'on aspire à lui, et on y aspire pour s'y retirer (...). Aspirez donc bien souvent en Dieu, Philothée, par des courts mais ardents élancement de votre coeur : admirez sa beauté, invoquez son aide, jetez-vous en esprit au pied de la croix, adorez sa bonté... Comme ceux qui sont amoureux d'un amour humain et naturel ont presque toujours leurs pensées tournées du côté de la chose aimée, leur coeur plein d'affection envers elle, leur bouche remplie de ses louanges, et qu'en son absence, ils ne perdent point d'occasion de témoigner leurs passions par lettres, et ne trouvent point d'arbre sur l'écorce duquel ils n'écrivent le nom de ce qu'ils aiment ; ainsi ceux qui aiment Dieu ne peuvent cesser de penser en lui, respirer pour lui, aspirer à lui et parler de lui, et voudraient, s'il était possible, graver sur la poitrine de toutes les personnes du monde le saint et sacré nom de Jésus. » (I.V.D. II,13)

La prière : une affaire de persévérance


Lorsque surviennent les sécheresses et le manque de goût, François de Sales conseille de rester en paix et de ne pas se troubler.

« Si après tout cela vous n'êtes point consolées, pour grande que soit votre sécheresse, ne vous troublez point, mais continuez à vous tenir en une contenance dévote devant Dieu. »
(I.V.D II,9)


«Tenez pour règle que la grâce de la méditation ne se peut gagner par aucun effort d'esprit, mais il faut que ce soit une douce et bien affectionnée persévérance pleine d'humilité. »
Lettre à Madame Bourgeois, Abbesse du Puits-d'Orbe, 22 novembre 1604

 


source

 

 

 

Voir la vidéo du jour

Pour info et + :

TELECHARGER ICI le document complet préparé conjointement par le Conseil Pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens et la Commission Foi et Constitution du Conseil œcuménique des Eglises.