18 avril 2010

Ballotin du dimanche 18 avril

Sans titre 7

-

« Dieu nous a signifié en tant de sortes et par tant de moyens qu'il voulait que nous fussions tous sauvés, que nul ne le peut ignorer. »    (TAD VIII, 4)

« Il ne faut pas craindre que la connaissance de ce qu'il a mis en nous nous enfle, pourvu que nous soyons attentifs à cette vérité, que ce qui est de bon en nous n'est pas de nous. »  (IVD 3, V)

« Voici que sa sainte volonté veut que nous soyons humble, doux, condescendant, et simple comme une colombe, sans toutefois excéder, ni faire des indiscrètes excuses ; et supportez le prochain avec grande douceur de cœur »  (Lettre n°2085)

« Croyez-moi, il faut semer en travail, en perplexité, en angoisse, pour recueillir en joie, en consolation, en bonheur, et la sainte confiance en Dieu adoucit tout, obtient tout et établit tout. »  (Lettre à la Mère de Bréchard  1616  n°1236)

« Gardez-vous des empressements et inquiétudes, car il n'y a rien qui nous empêche plus de cheminer en la perfection. »  (Lettre à la Baronne de Chantal  1604  n°215)

 

11 avril 2010

Ballotin du dimanche 11 avril

Sans titre 2

-

« ... tendez-lui la main comme un petit enfant à son père, afin qu'il vous conduise... » (IVD 2, XIII)

"... Je me suis unie à mon cher Ami, et réciproquement il se tourne devers moi pour, en s'unissant de plus en plus moi, se rendre aussi tout mien ... » (TAD VII, 2)

« Ayez toujours Jésus-Christ pour patron, sa croix pour arbre sur lequel vous vous étendiez vos résolutions en guise de voile ; votre ancre soit une profonde confiance en lui, et allez à la bonne heure. »  (Lettre à M. Celse-Bénigne de Chantal  1610)

« Prenez bien garde à pratiquer l'humble douceur que vous devez au cher mari et à tout le monde, car c'est la vertu des vertus que notre Seigneur nous a tant recommandée. »  (Lettre à madame de Villesavin  1619)

« Que voulons-nous, sinon ce que Dieu veut ?  Laissons Lui conduire notre âme, qui est sa barque, il la fera surgir à bon port. »  (lettre n°2093  Années 1620-1622)

28 mars 2010

ballotin du dimanche 28 mars

Sans titre 1

-

« En ce jardin, Dieu lui-même y plante la complaisance amoureuse que nous avons en sa bonté, et de laquelle nous nous paissons... »  (TAD V, 2)

« ... c'est l'eau de bénédiction qui par son arrosement, fait reverdir et fleurir les plantes de nos bons désirs, lave nos âmes de leurs imperfections et désaltère nos cœurs de leurs passions. »  (IVD 2, 1)

« Vivez joyeuse, Notre Seigneur vous regarde et vous regarde avec amour et avec  d'autant plus de tendreté que vous avez de faiblesse. »  (Lettre à la sœur Blonay 1618)

« Il faut aller fidèlement au chemin de Notre Seigneur, et demeurer en paix autant en l'hiver de la stérilité qu'en automne de la fertilité. »  (Lettre à une Dame de Grenoble  1621)

« Il faut aller tout bellement à retrancher de notre vie les superfluités et mondanités. »  (Lettre à Mme de limojon  1605)

14 mars 2010

ballotin du dimanche 14 mars

Sans titre 4

 

-

 

« La sacré complaisance nous transforme en Dieu que nous aimons et à mesure qu'elle est grande la transformation est plus parfaite... »  (TAD VIII, 1)

 

« Ne regardez pas tant çà et là, tenez votre vue ramassée en Dieu et en vous.  Vous ne verrez jamais Dieu sans bonté, ni vous sans misère, et verrez sa bonté propice à votre misère et votre misère objet de sa bonté et miséricorde. »  (Lettre à la sœur de Soulfour 1603)

 

« ... Acquiescez entièrement à la volonté de Dieu et ne croyez nullement que vous le servirez mieux autrement, car on ne le sert jamais bien sinon quand on le sert comme il veut. » (Lettre à la Baronne de Chantal  1605  n°273)

 

«  Prenez courage, Dieu sera parmi vous qui fera l'œuvre, si vous l'en suppliez ; il ne vous a pas donné cette bonne disposition qu'il ne veuille vous acheminer à la perfection de l'œuvre. »  (Lettre aux religieux du monastère de Sixt  1617  n°1355)

 

« Dans la galère royale de l'Amour,  tous les rameurs y sont volontaires. »

 

07 mars 2010

ballotin du dimanche 7 mars

Sans titre 1

« Le doux  ne se trouble jamais, mais détrempe toutes ses paroles en l'humilité vainquant le mal par le bien. »  (Lettre n°2090 1615-1617)

« Il faut que nos paroles soient enflammées, non pas par des cris et actions démesurées, mais par l'affection intérieure ;  il faut qu'elles sortent du cœur plus que de la bouche.  On a beau dire, mais le cœur parle au cœur et la langue ne parle qu'aux oreilles. »  (lettre à Monseigneur André Frémiot  1604)

« Conservez un esprit de sainte joie qui, modestement répandue sur vos actions et paroles, donne de la consolation aux gens de bien qui vous verront... » (Lettre à Mme de la Fléchère  1608)

« Comme la possession du bien réjouit le cœur, la victoire contre le mal assouvit le courage. » (TAD I, 3)

« ... une excuse véritable a bien plus de grâce et de force pour excuser, que le mensonge. »  (IVD 3, XXX)