06 septembre 2009

ballotin du dimanche 6 septembre

PICT0293

"La main de Dieu est amiable au maniement de notre coeur, elle a de la dextérité pour nous communiquer sa force sans nous ôter notre liberté..." (TAD II, 12)

"... car aussi ne faut-il pas seulement avoir la parole douce à l'endroit du prochain, mais encore toute la poitrine, c'est-à-dire tout l'intérieur de notre âme." (IVD 3, VIII)

"... ne permettez jamais à votre âme qu'elle s'attriste ni vive en amertume d'esprit, ou en scrupule, puisque celui qui l'a aimée et qui est mort pour la faire vivre, est si bon, si doux, si aimable." (Lettre à une Dame 1617  n°1360)

"... ne demandez rien et ne refusez rien ... laissez-lui faire car Dieu est une bonne mère qui sait mieux ce qu'il vous faut que vous-même." (Entretien sur les fondations)

"Pourquoi nous aimons-nous nous-même de charité ?  C'est parce que nous sommes l'image et ressemblance de Dieu." (PAR)

30 août 2009

ballotin du dimanche 30 août

PICT0150

 

"La foi coomprend un commencement d'amour que notre coeur ressent envers les choses divines." (TAD II, 14)

 

" Les grandes occasions de servir Dieu se présentent rarement, mais les petites sont fréquentes et ordinaires" ( IVD 3, XXXV)

 

" Voyez-vous, ma très chère fille, il y a différence entre dire son mal et s'en plaindre." ( Lettre à une religieuse 1620-1621 n°1716)

 

" Il ne faut pas se tenir dans la crainte, ni moins la tenir dans nos coeurs car c'est la place de l'amour, mais seulement la laisser à la porte de notre coeur..." ( Sermon pour la pentecôte 1620)

 

"il faut tout voir venir de Dieu et toute chose aller à Dieu" (PAR)

 


23 août 2009

ballotin du dimanche 23 août

PICT0107

 

"Vivre selon Dieu, cest aimer ... mais Dieu ne se contente pas d'annoncer son extrême désir d'être aimé... Il va de porte en porte heurtant et frappant, protestant que si quelqu'un ouvre, il entrera chez lui et soupera avec lui, c'est-à-dire, il lui témoignera toute sorte de bienveillance."  (TAD II, 8)

 

" O vie dévote, que vous êtes belle, douce, agréable et suave : vous adoucissez les tribulations, et rendez suaves les consolations; sans vous le bien est mal, et les plaisirs pleins d'inquiétudes, troubles et défaillances." (IVD 5, XI)

 

" ... que vous alliez toujours gaiement en ce chemin céleste auquel Dieu vous a mise." (lettre à la Présidente Brulart  1605  n° 289)

 

" Faire naître l'extérieur de l'intérieur et nourrir l'intérieur de l'extérieur."  (Entretien sur l'obligation des constitutions)

 

" Le doux Jésus qui nous a rachetés par son sang, désire infiniment que nous l'aimions afin que nous soyons éternellement sauvés et il désire que nous soyons sauvés afin que nous l'aimions éternellement, son amour tendant à notre salut et notre salut à son amour" (PAR)

 

 

09 août 2009

ballotin du dimanche 9 août

PICT0215

 

"On se maintient en la présence de Dieu, non seulement l'écoutant, ou le regardant, ou lui parlant, mais aussi attendant s'il lui plaira de nous regarder, de nous parler, ou de nous faire parler à lui ... "  (TAD VI, 11)

 

"La netteté extérieure représente en quelque façon l'honnêté intérieure." (IVD 3, XXV)

 

"Ménagez votre santé, afin qu'elle vous serve à servir Dieu."  (lettre à Mme Bourgeois, Abesse du puits-D'orbe n°303)

 

"Ne dites pas : je n'ai point de talent pour bien parler. N'importe, allez sans soin et sans retour, car Dieu vous donnera ce que vous aurez à dire et à faire quand il sera temps."  (Entretien sur le sujet des fondations)

 

"Le bien ne fait pas de bruit et le bruit ne fait pas de bien." (Par.)

02 août 2009

ballotin du dimanche 2 août

 

PICT0215

 

 

"Ô doux Jésus, tirez-moi toujours plus avant dans votre coeur, afin que votre amour m'engloutisse et que je sois tout abîmée en sa douceur"  (TAD VII, 1)

 

"... regardez seulement Notre seigneur; car si vous regardez la tentation, principalement quand elle est forte, elle pourrait ébranler votre courage." (IVD 4, VII)

 

" Soyons ce que Dieu veut, pourvu que nous soyons siens, et ne soyons pas ce que nous voulons contre son intention; car, quand nous serions les plus excellentes créatures du ciel, de quoi nous servirait cela, si nous ne sommes pas au gré de la volonté de Dieu."  (Lettre à la Présidente Brulart - 1605)

 

"Il est bien bon de se défier de sois-même, mais de quoi nous servirait-il de le faire, sinon pour jeter toute notre confiance en Dieu et nous attendre à sa miséricorde ? "  (Entretien de la confiance et abandonnement)

 

"Regardez notre prochain de bon coeur et de bon oeil"