15 novembre 2009

ballotin du dimanche 15 novembre

Sans titre 4

 

 

« Qu'importe que la volonté de Dieu me soit présentée en la tribulation ou la consolation, puisqu'en l'une et en l'autre je ne veux ni ne cherche autre chose que la volonté de Dieu. »  (TAD IX, 4)

« « la chasteté est le lis des vertus, elle rend les hommes presque égaux aux Anges ; rien n'est beau que par la pureté, et la pureté des hommes c'est la chasteté. »  (IVD 3, XII)

« Il faut avoir patience avec tout le monde, et premièrement avec nous-mêmes, qui nous sommes plus importuns à nous-mêmes que nul autres. »  (Lettre à la Présidente Brulart  1606  n°331)

« Ce qui ne peut se faire aujourd'hui se fera demain, et ce qui ne se peut faire ici se fera au ciel. »  (Lettre à la Mère de Chantal, à Paris n°1832)

« La bonté divine anime toutes les âmes et encourage tous les cœurs à son amour. »  (Par)

 

08 novembre 2009

ballotin du dimanche 8 novembre

 

Sans titre 1

 

« C'est la charité qui donne poids à tout ce que nous faisons. »  (TAD XII,7)

« Comme les oiseaux, où qu'ils volent, rencontrent toujours l'air, ainsi, où que nous allions, où que nous soyons, nous trouvons Dieu présent. » (IVD 2, II)

« Il faut aimer ce que Dieu aime : or il aime notre vocation ; aimons-la bien aussi, ... » (Lettre à la Présidente Brulart  1604)

« Je vous supplie pour l'honneur de Dieu, ne craignez pas Dieu, car il ne veut vous faire aucun mal ; aimez-le fort, car il vous veut faire beaucoup de bien. » (Lettre à la Baronne de Chantal  1606)

« Cherche à être juste et religieux, vis dans la foi et l'amour, la persévérance et la douceur.  Continue à bien te battre pour la foi, et tu auras la vie éternelle ; c'est à elle que tu as été appelé. »  (Par)

 

01 novembre 2009

ballotin du dimanche 1er novembre

A savourer doublement... en ce jour de fête.

Bonne fête à tous !

Sans titre 5

 

"En l'oraison, l'union se fait souvent par manière de petits mais fréquents élancements et avancements de l'âme en Dieu" (TAD VII, 1)
 
 
"L'amour du Père céleste prit son bon plaisir en vous de toute éternité, destinant votre chaste cœur à la perfection du saint amour." (TAD Oraison dédicatoire)
 
  
"La vraie dévotion... ne gâte nulle sorte de vocation ni d'affaires, mais au contraire elle les orne et embellit." (IVD 1, III)
 
  
"Réjouissez-vous tant que vous pourrez en faisant le bien, car c'est une double grâce pour une bonne œuvre, d'être bien faite et d'être faite joyeusement."  (Lettre à Mme Bourgeois, abbesse du Puits-d'Orbe  1609)
 
  
"L'amour ne nous trouvant pas égaux, il nous égale; ne nous trouvant pas unis, il nous unit."  (PAR)
 

25 octobre 2009

ballotin du dimanche 25 octobre

Sans titre 2

 

 

"Dieu, Père de toute lumière, souverainement bon et beau, par sa brauté attire notre entendement à le comtempler et par sa bonté il attire notre volonté à l'aimer"  (TAD VII, 5)

 

"Bienheureux sont les obéissants, car Dieu ne permettra jamais qu'ils s'égarent"  (IVD 3, XI)

 

"Donnez à tout moment votre coeur à notre Sauveur, faites qu'il soit le coeur de votre coeur." (Lettre à Mme de Limojon  1605)

 

"Ne veuillez pas tout faire, mais seulement quelque chose, et sans doute vous ferez beaucoup."  (Lettre à la Présidente Brulart  1607)

 

"Dieu ayant créé l'homme à son image et ressemblance, veut que comme en lui, tout y soit ordonné par l'amour et pour l'amour."

 


18 octobre 2009

ballotin du dimanche 18 octobre

Sans titre 2

 

" L'amour est la première, mais le principe et l'origine de toutes les passions; c'est parce que c'est lui qui entre le premier dans le coeur..." (TAD VI,13)

 

" C'est le grand bonheur de l'homme que de posséder son âme; et à mesure que la patience est plus parfaite, nous possédons plus parfaitement nos âmes."  (IVD 3, III)

 

" Conservez un esprit de sainte joie qui, modestement répandue sur vos actions et paroles, donne de la consolation aux gens de bien qui vous verront... "  (lettre à Mme de la Fléchère 1608  n°472)

 

" Vivez toujours joyeuse au travers de toutes vos tentations." (Lettre à Mme de la Fléchère 1609  n°513)

 

" Dieu vit qu'il n'y avait rien de si excellent que de se joindre à quelque nature créée " (PAR)