01 décembre 2012

En Avent !

 

 

Méditation d’Avent

Un petit enfant est ce qu’il y a de plus fragile : il faut s’occuper de lui parce qu’il ne peut rien faire de lui-même. Il dépend des autres. Marie à Noël n’a pas de voisines connues, pour l’aider. Où puiser de l’eau pour laver l’enfant ? Même, où trouver de quoi manger, pour cette famille déplacée par ordre de la puissance d’occupation ? Jésus est né dans la pauvreté, il est né parmi des questions concrètes touchant à sa survie. Son arrivée est risquée :

Portons dans la prière les parents pour qui la naissance d’un enfant crée de l’angoisse, de la détresse, de la tristesse. Gardons dans notre cœur de l’amour pour ceux qui ne sont pas aimés. Dans le secret, notre Père accueille notre tendresse.

Jours de fragilité qui mettent en tête des idées noires. On se croit bon à rien, diminué, inutile. On repense à tout ce qu’on pouvait faire, aux visites rendues, aux aides apportées. Aujourd’hui, les jambes ne nous portent plus et les mains tremblent. C’est l’heure de la foi : Dieu regarde le cœur. Hier on allait à la messe; aujourd’hui notre corps devient notre offrande. L’eucharistie vivante entre dans notre corps. Au baptême, nous sommes devenus « prêtres, prophètes et rois » :

Prenons dans nos mains ces vies âgées, fatiguées, la nôtre, pour les présenter au Christ. Notre prière s’unit à ces peines, elle en fait le pain de notre offrande. Dans le secret de notre vie, Dieu accueille ce monde qu’il aime.

Noël approche. Né à Bethléem, le Christ naît en nous. Nous sommes sa crèche, là où il veut aujourd’hui demeurer. Ainsi nous pouvons tracer son chemin vers les autres. Nous sommes ses prophètes, discrets et humbles. Notre paix, notre sérénité sont le chemin qu’il prend. Il rejoint les autres à travers nous.

Offrons le peu que nous avons, ce que nous sommes, Jésus en fera sa présence.

Et Noël continuera ainsi.
Comme Syméon et Anne attendaient au Temple sa venue, le grand âge en est illuminé.

Être la lumière de Sa présence est notre mission.

Rendons grâce.

Albert ROUET, Mgr
Archevêque de Poitiers


Pour vivre cette AVENTure, nous vous invitons à suivre ce lien :

Aller de l'Avent ! ... pour faire jaillir en nous le désir de Dieu.

Bonne route vers Noël !


Voir la vidéo du jour

25 décembre 2011

Un mot d'enfant !

Un cri transperce la nuit du monde,
il rassemble les mille plaintes de tous ceux qu’on empêche de vivre :
les oubliés et les torturés, les affamés et les enchaînés,
toutes ces mains se tendent vers toi et t’invitent au partage
de ce que tu as et de ce que tu es.
Chaque geste de communion se charge d'une présence :
Jésus vient chaque fois que nous rendons la terre plus belle
en y faisant jaillir des sources d'Espérance ...

Gaston Lecleir

 

 


Il est devant nous cet enfant
Tendant les bras pour qu’on le prenne
Dans la recherche jamais ininterrompue
De ce qui est plus grand que soi
Et le premier venu est plus grand que nous
C’est une des choses que dit cet enfant
C’est l’unique chose qu’il cherche
À faire entrer dans nos têtes lourdes
Le premier venu est plus grand que nous
Voir l’autre dans sa noblesse de solitude
Dans la beauté perdue de ses jours
C’est ce qu’il s’efforce de nous dire
Cet enfant dans la crèche
Ne me regardez pas moi
Regardez le premier venu et ça suffira
N’importe quel être humain
Le noir, le blanc, le rouge, le jaune
Le vertueux, le voyou, le mendiant, le prince
L’enfant s’adresse à tous
de la même voix limpide
Comme s’il n’y avait ni blanc ni noir
Ni rouge, ni jaune, ni mendiant, ni prince
Mais seulement, à chaque fois, deux vivants face à face
Et la parole dans le milieu des deux qui va, qui vient
Ce que dit cet enfant est éclairé
Par des verbes pauvres
Prenez, écoutez, venez, partez, recevez, allez
Ce qu’il veut c’est que nous supportions de vivre ensemble
L’enfant ne dit pas : aimez-moi
L’enfant dit : aimez-vous

D’après C.Bobin

 

 

Le mot de Noël :

"Longtemps, longtemps avant de le voir,
Longtemps : neuf mois dans la foi, dans le noir,
Déjà elle lui parlait.
Quand dans son sein très léger il bougeait, ...     lire la suite

 

Voir la vidéo du jour

Publié dans Avent, Prière | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | |

24 décembre 2011

COMPAGNONS

Sans titre 34.jpg

Que faire, Seigneur,
alors que les événements
du monde et de notre vie
s’enroulent en confuse bobine
de laideurs et d’incohérences ?

Comment empêcher l’inquiétude
de mettre en morceaux notre foi
en l’universelle fête de lumière
que ta venue a inaugurée chez nous ?

Place à nos côtés, Seigneur,
des compagnons qui nous obligent
à lever les yeux vers les étoiles
ouvrant des trouées de lumière
dans la bâche de nuit qui nous accable.

Porte à notre rencontre, Seigneur,
des compagnons qui nous écartent
de la saleté dans laquelle nous cahotons,
incapables de nous arracher aux souillures
dans lesquelles nous nous enlisons.

Attire notre vigilance, Seigneur,
sur nos compagnons
dont les paroles et les actes,
au milieu du chaos,
donnent à distinguer clairement,
les sons de l’Esprit construisant
les structures de l’avenir.

 

Le mot d'Avent du jour :

"Regardez là-haut !!!
Quelle est cette étrange lueur ?
Dans cette nuit pleine de douceur,
Une étoile au ciel brille, plus haut que les autres ...     lire la suite

 

Voir la vidéo du jour




Publié dans Avent, Prière | Commentaires (2) |  Facebook | |  Imprimer | |

23 décembre 2011

Que votre lumière brille devant les hommes ...

Sans titre 35.jpg


Les chrétiens sont comme de la lumière pour les autres, pour tous les hommes du monde entier. Si nous sommes chrétiens nous devons ressembler au Christ.

      Si vous voulez l'apprendre, l'art de la prévenance vous fera ressembler de plus en plus au Christ, car son cœur était humble et il était toujours attentif aux besoins des hommes. Une grande sainteté commence par cette attention aux autres ; pour être belle, notre vocation doit être toute remplie de cette attention. Là où Jésus a passé, il a fait du bien. Et la Vierge Marie à Cana n'a pensé qu'aux besoins d'autrui et à les communiquer à Jésus.

      Un chrétien est un tabernacle du Dieu vivant. Il m'a créée, il m'a choisie, il est venu habiter en moi, parce qu'il avait besoin de moi. Maintenant que vous avez appris combien Dieu vous aime, quoi de plus naturel pour vous que de passer le reste de votre vie à rayonner de cet amour ? Être vraiment chrétien, c'est accueillir vraiment le Christ et devenir un autre Christ. C'est aimer comme nous sommes aimés, comme le Christ nous a aimés sur la croix

Teresa de Calcutta (1910-1997), La joie du don, Seuil 1975, p.31

 

 

Le mot d'Avent du jour :

"Pourquoi ce matin ton coeur pleurait,
En cette immense peur d'exister ?
Pourquoi ces larmes salées,
Alors que Dieu est à tes côtés ? ...     lire la suite

 

Voir la vidéo du jour

22 décembre 2011

Il est bon

Sans titre 34.jpg

 

Il est bon d’écouter sans défaillance,
Seigneur, ta Parole,
mais l’abîme du silence
comme un flot m’environne.
Creuse encore ce grand vide
où montera parfois, frêle et timide,
le murmure inlassable de ta voix.

Il est bon de guetter sans lassitude,
Seigneur, ton passage,
mais l’attente est solitude et combat sans relâche.
Se peut-il que ta grâce me donne un délai
pour que je passe tous les jours à renaître dans la paix?

Il est bon de chercher avec patience,
Seigneur, ton visage, mais si grande
est la distance jusqu’à l’autre rivage.
Se peut-il que tu fasses
de cette immensité l’unique espace
où s’élance vers toi ma liberté?

 

Pierre Yves de Taizé

 

 

Le mot d'Avent du jour :

"Il s'agit de vaincre la mort aujourd'hui même.
Le ciel n'est pas là-bas : il est ici;
l'au-delà n'est pas derrière les nuages,
il est au-dedans...     lire la suite

 

 

Voir la vidéo du jour

 

Publié dans Avent, Prière | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | |