01 janvier 2013

Bonne année !

En ce premier jour de l'an nouveau nous vous souhaitons,
ainsi qu'à toutes les personnes qui habitent votre coeur,
une année souriante,
 pleine de vie,
de paix et de joie à partager,
des matins de printemps,
des rêves pleins le coeur
et la bonne santé pour les réaliser !

Le sourire est la signature d'un coeur qui aime et qui se sait aimé...
Alors, souriez !

7.jpg

 

Les vertus du sourire…

Sourire rend attirant :
Une personne souriante est toujours séduisante.
On souhaite connaître la raison de ce sourire…
Le bien-être est attirant.
Grimacer, repousse
Sourire, attire.

Sourire met de bonne humeur
La prochaine fois que vous vous sentirez un peu déprimé,
Forcez-vous à sourire.
Il y a de grandes chances que votre état d’esprit
change en même temps.

Ça marche dans les deux sens :
Être heureux vous fait sourire
Et sourire rend heureux.

Le sourire est contagieux.
Lorsque quelqu’un sourit, il irradie,
Son effet se répercute sur les autres.
Une personne souriante apporte toujours un petit « plus ».
Souriez beaucoup,
Et les gens rechercheront votre compagnie.

Sourire soulage du stress.
Le stress laisse des traces sur le visage…
Sourire nous empêche d’apparaître fatigué, épuisé
Quand vous êtes stressé, prenez le temps de sourire.

Sourire stimule notre système immunitaire
Sourire aide le système immunitaire à mieux fonctionner.
… Evitez la grippe et les rhumes en souriant !

Sourire abaisse la tension artérielle
Quand vous souriez, votre pression artérielle diminue…
Essayez à la maison si vous avez le matériel.

Sourire est une drogue douce
Sourire relâche des endorphines,
des sérotonines et des calmants naturels.
Les études ont démontré que sourire
libère ces substances de manière naturelles
Et qu’elles sont responsables de la sensation de bien-être.

Sourire conserve la jeunesse.
Sourire est un lifting naturel et rend plus jeune.
Les muscles utilisés pour sourire dissipent les rides.
Pas de botox ou de chirurgie,
Souriez et restez jeunes.

Sourire donne l’impression d’avoir du succès.
Les gens souriants semblent être plus confiants.
Souriez pendant vos rendez-vous et vos réunions
Et les gens réagiront différemment avec vous.

Sourire vous aide à rester positif
Essayez ceci : souriez !
Maintenant, essayez de penser à quelque chose de négatif
Difficile n’est-ce pas ?

Quand on sourit, notre corps envoie ce message :
« La vie est belle » !

Un texte de Marck Stibich.


Voir la vidéo du jour.
Aujourd'hui, nous vous proposons une réédition de notre recette de l'année...
Essayez-là sans modération !

25 décembre 2012

JE T’AIME…

VIVONS LA JOIE DE LA FÊTE DE NOËL
ET DEVENONS DES SEMEURS D'ESPERANCE

Bonne fête !

 

Il y a tant de manière de dire « je t’aime » …
Dieu a choisi la plus belle,
lui le créateur de l’univers,
Lui, le Père, le Fils et l’Esprit.

Sagesse infinie et puissance d’amour,
Il a choisi le silence,
La fragilité d’un enfant,
La pauvreté d’une étable.

Au-delà de son « je t’aime »,
Il nous dit : « Aimez-moi ».


Il se laisse aimer par Marie
Qui le prend dans ses bras, ravie;
Par les bergers qui descendent de la plaine ;
Par Chacun de nous en ce jour merveilleux
Où notre nuit se change en lumière
Et nos angoisses en Espérance.

Noël, le plus beau « je t’aime »
Qui ait jamais retenti sur notre terre,
Dans le cœur d’un enfant,
Dans le cœur de Dieu.

Noël, le plus beau « je t’aime »
Auquel il est impossible de résister.
On ne peut que se laisser toucher
On ne peut qu’adorer et aimer…
En silence.

R. de Robiano, s.j.

Voir la vidéo du jour

21 décembre 2012

Emilienne, c’était Noël !


Laissez-moi vous raconter l’histoire d’Emilienne, la coqueluche des jeunes de notre équipe.

Un soir de Noël, deux mecs traînant dans un bistrot de La Villette découvrent Emilienne, seule en face de son petit rouge.  Ils me la ramènent séance tenante. ʺElle était toute seule. Ça ne se fait pas, cette nuit-là.ʺ

C’est comme ça qu’Emilienne, quatre-vingt-cinq ans, atterrit dans notre permanence.  Pas gênée du tout, elle s’installa au bout de la table.  Le festin, pauvre mais riche de bruits de fourchettes et d’expressions joyeuses du terroir parisien, commença.

Timide d’abord, Emilienne se coula au milieu de la bande à une vitesse stupéfiante.  Les mecs découvraient, en une soirée, la richesse et la pauvreté d’une vie qui ressemblait à la leur, hormis l’âge avancé.

Adoptée Emilienne !

De Noël en Noël, ses jambes se dérobaient : tout le reste était vivant ; les mecs allaient la chercher.  Les gros bras musclés soulevaient comme une plume ses vieux os qu’ils aimaient tant.

Elle passa cinq Noëls avec nous.  Elle en parlait trois mois avant, elle en parlait trois mois après ; ça lui faisait passer la moitié de son année.

Et puis, un jour, elle disparut du quartier.  On nous dit qu’elle était à l’hôpital.  Toute la bande arriva, mais trop tard.  Elle était déjà dans le cercueil ; ils la contemplèrent un moment.  Et puis, un mec lâcha en guise de brève oraison funèbre : ʺEmilienne, c’était Noël !ʺ

Guy Gilbert


Voir la vidéo du jour

PS : Aujourd'hui, n'oubliez pas de parler de la FAIM du monde...
Aujourd'hui ? ... Et demain encore, et encore chaque jour... n'oubliez pas !



02 décembre 2012

Premier de cordée...

 

Les saints sont comme des guides de montagne. Ce sont des "premier de cordée" qui nous ouvrent la voie, nous encouragent et nous montrent que le chemin de la sainteté est un chemin praticable.

Mais entendons-nous sur le mot « sainteté » ! La sainteté ce n’est pas avoir un air angélique, les yeux chavirés vers le ciel… Ce n’est pas préférer systématiquement les sacrifices à la joie de vivre, être quelqu’un d’irréprochable en tout, quelqu’un d’inaccessible et donc - même s’il a une auréole - quelqu’un finalement d’un peu ennuyeux ! Comme dit la poète Marie-Noëlle de façon un peu provocante, si c’est ça la sainteté alors « Dieu n’est pas un saint ! »… « Et pourtant, ajoute-t-elle, tu es saint, ô mon Dieu ! ».


La sainteté c’est au contraire vivre cette joie dont parle Saint Paul, cette joie de vivre à la suite du Christ, cette joie de se lancer dans la folie de l’amour de Dieu et de ses frères, y compris avec nos faiblesses, avec nos contradictions. Dans la suite du Christ, avouait Saint Bernard, « je suis un voyageur lent qui cherche des détours ! »

Extrait de l'homélie de Mgr Jean Luc Hudsyn
Passage des Reliques de Don Bosco à Louvain-La-Neuve
28/11/2012

Lire la suite ... (et télécharger le texte complet)


Don Bosco à Louvain-La-Neuve : le compte-rendu à lire ICI. 
Vous pourrez ainsi partager toute la joie salésienne qui a illuminé cette belle journée... 

En vidéo du jour nous vous invitons à revivre en photos "Le jour où Don Bosco a kotté à Louvain-La-Neuve" ...

Et la dernière étape Don Bosco à Liège :  Don Bosco visite la Cité Ardente

28 novembre 2012

Confions notre aujourd’hui à Marie

 528.jpg

Marie confiance
Tu ne t'esquives pas, tu rejoins tous ceux
qui cherchent, luttent, espèrent et aiment...

Marie silence
Tu ne dis rien, tu veilles et tu accueilles...
oreille attentive, cœur ouvert
et mains tendues, tu rejoins tous ceux
qui attendent des jours meilleurs,
la santé, un travail,
un peu de vrai bonheur...

Marie présence
Mère d'espérance,
tu nous fais renaître
et tu nous accompagnes avec Jésus,
de la crèche à la croix.
Tu rejoins le secret de tous nos désirs,
de toutes nos attentes,
de toutes nos souffrances...

Marie naissance
Tu enfantes en nous la Parole,
le Fils de la promesse, Dieu vulnérable,
insondable mystère d'amour...

Fais germer en nous ta vie, ta tendresse,
ton regard et ton cœur...
Fais de nous, par l'Esprit, dans ton Eglise,
des ferments d'unité, de justice,
de liberté et d'amour.


Voir la vidéo du jour

DON BOSCO EST A LOUVAIN-LA-NEUVE !

 

Notre lettre d'info vient de paraître.
Vous pouvez la lire en suivant ce lien : InfoCoopBelsud - NOVEMBRE 2012