28 juin 2013

Bonnes vacances !

Notre monde aujourd’hui, speedé et stressant, n’a jamais autant parlé de vacances que ces dernières années : d’automne, de Noël, d’hiver, de printemps, de carnaval, de Pâques, et enfin d’été. On pourrait croire que tous ces temps de vacances sont reliés entre eux par quelques semaines (éparses) de travail. Certains y voient une avancée des temps et des idées modernes alors que pour d’autres c’est une preuve que la qualité de vie régresse au fur et à mesure que grandissent productivisme et consumérisme, ces alliés objectifs de notre société moderne.

Alors le besoin de souffler est devenu nécessité. En quelque sorte le besoin de rétablir une échelle de valeur malmenée par la course au : « Je produis, je consomme, donc je suis ! »

Je vous invite à profiter de ces quelques jours de break s’il s’en offre à vous, car tous ne parviennent pas à décrocher. Je vous invite à profiter de ces quelques jours pour soigner en vous ce qu’il y a d’humain...

Pierre ROBERT
Coordinateur provincial


LIRE LA SUITE (INFOCoopbelsud - juin 2013)

Vive les vacances ! : un espace pour vivre cet autre temps, le temps de l'Autre


13 mai 2013

Prendre le temps de Dieu...

3.jpg


Aujourd'hui, nous fêtons Ste Marie-Domionique Mazzarello.
Bonne fête  !
 
 

«Alors que le temps s'écoule 

et que le travail s'amoncèle, 
dis-nous, Maïn, 
quelle heure est-il 
dans nos vies ? 

Conduis-nous, Maïn, 
sur cette terre de Mornèse 
qui a nourri ton corps, 
qui a façonné 
ton âme… 

Montre-nous le chemin 
qui conduit à Lui. 
Aide-nous à prendre 
dans nos vies, 
le temps de Dieu.
»

13 mars 2013

BUONA SERA

«Prions tous pour une grande fraternité»

François Ier, un nom en hommage à François d'Assise. L'homme qui avait osé rencontrer le sultan comme un ami pendant les croisades. L'homme qui a initié l'interreligieux dans le Christianisme. L'homme qui vient d'Assise, haut lieu des rencontres interreligieuses depuis 1986.

9.jpg



Jorge Mario Bergoglio, l’ascète proche des pauvres

Selon une rumeur, jamais confirmée ni démentie par l’intéressé, le cardinal Jorge Mario Bergoglio, 76 ans, aurait recueilli une quarantaine de voix lors du conclave de 2005, suffisamment pour bloquer l’élection de Joseph Ratzinger, avant qu’il ne laisse finalement entendre qu’il ne voulait pas être élu. Lui-même n’a jamais parlé de cet épisode: l’homme, qui n’accorde jamais d’entretien à une presse dont il est pourtant un lecteur assidu, cultive autant la discrétion qu’il mène une vie austère.

Issu d’une famille modeste d’immigrés italiens de Buenos Aires, le cardinal Bergoglio a délaissé la résidence des archevêques de la capitale argentine pour un petit appartement près de la cathédrale où il se lève à 4 h 30 du matin pour une journée de travail sans temps mort.

« Il écoute deux fois plus qu’il ne parle et perçoit bien plus que ce qu’il écoute », confiait un proche à La Croix en 2005. De ses années de curé à Buenos Aires et dans la sierra, il a gardé un sens pastoral affirmé, ne répugnant pas à confesser régulièrement dans sa cathédrale et faisant tout pour rester proche de ses prêtres pour lesquels il a ouvert une ligne téléphonique directe.

On le voit d’ailleurs souvent déjeuner d’un sandwich dans un restaurant avec un de ses curés et il n’a pas hésité, en 2009, à venir loger dans un bidonville chez un de ses prêtres menacé de mort par des narcotrafiquants.

Ayant fait de la pauvreté un de ses combats – « une violation des droits de l’homme », affirmait-il en 2009 – ce pourfendeur du néolibéralisme et de la mondialisation est ainsi devenu une autorité morale incontestable en Argentine et au-delà (son humilité au Synode de 2001 sur le rôle de l’évêque, où il fut rapporteur adjoint, avait frappé). Au point qu’il apparaît aujourd’hui comme la seule véritable force d’opposition au couple Kirchner dont il ne cesse de dénoncer l’autoritarisme.

Il leur semble suffisamment dangereux pour que la presse pro-Kirchner ressorte en 2005 une vieille affaire accusant le P. Bergoglio, provincial des jésuites d’Argentine pendant la dictature, d’avoir dénoncé deux de ses confrères qui furent enlevés et torturés dans la sinistre École mécanique de la marine.

D’autres témoignages, au contraire, rappellent l’énergie qu’il a dépensée pour obtenir leur libération. Et tandis que l’ancienne médiatrice argentine Alicia Oliveira, qu’il a sauvée des militaires, évoque sa grande richesse affective, la plupart des jésuites argentins gardent de lui l’image d’un homme qui a su apaiser une province divisée et sait gouverner en situation de crise.

 

PLUS en suivant ce lien

Biographie de François 1er

à voir : François 1er

07 février 2013

Chemins de Car Aime

Pour se préparer ...

9.jpg


Quand on a connu le désert,
on lui reste à jamais redevable
d'une épreuve bénéfique,
celle qui vous enjoint d'oublier.
Le silence du désert vous dépouille.
Par là, vous devenez vous-même.
C'est-à-dire rien. Mais un rien qui écoute.

Edmond Jabès

Nous vous invitons à découvrir la mise à jour 2013 de nos chemins de CAR AIME

Avec notre choix de prières et nos différents textes de réflexion, nous y avons rassemblé différentes propositions pour vivre ce temps fort de notre vie chrétienne.

Vous pourrez également y (re)trouver nos animations pour nous ouvrir au chemin intérieur de conversion.

On ne peut enfermer l'Esprit.
Il souffle où il veut.
Il cherche la multitude et l'intime de chaque cœur.
Dieu est pénétrant.
Comme la lumière.
Dieu est initiative, invention, imagination.
Il va vers tous.
Il préfère les oubliés.
Il aime la vie et la ferveur des peuples.
Il vibre dans les plus hautes aspirations humaines.
(Gérard Bessière)


Bonne préparation et bonnes routes !


voir la vidéo du jour

05 février 2013

Quel sens pour quel Homme ?

5.jpg

Comment actualiser « l'honnête citoyen » et le « bon chrétien » de Don Bosco ?...
Comment éduquer à vivre de façon autonome ?...
Comment promouvoir une pédagogie de la liberté et de la responsabilité tendue vers la construction de personnes responsables ? ...

(Père Pascal Chavez – Etrenne 2013)


Avec le récit de leur expérience sur le terrain,
dans le partage de leur vécu avec les jeunes,
nos TÉMOINS nous emmèneront
sur les chemins de l’éducation qu’ils tracent chaque jour au fil de leur rencontre.
Ensemble nous partagerons l’écho de nos propres expériences.

Ensemble nous construirons ce comment de l’à venir...

Nos w-e de formation sont ouverts aux Salésiennes et Salésiens coopérateurs mais également à toutes les personnes curieuses de notre spiritualité, de notre vocation et de notre engagement dans le monde à la suite de Don Bosco au service de la mission salésienne aujourd'hui.

Demeurer le temps d'un w-e à Farnières est déjà en soi une prière, une méditation, un abandon serein à une Présence qui vous aime...

Au-delà des mots et des images que nous retenons dans notre cœur, Farnières, centre de vie spirituelle et salésienne, est avant tout un lieu de rencontres, d’échanges, d’écoute et d’accueil.

C'est dans ce lieu où l'Autre nous reçoit à travers les personnes que nous y rencontrons, que nous voulons offrir à ceux qui nous y rejoignent, un espace pour grandir ... ensemble !


Soyez les bienvenus !

W-E CoopBelsud Farnières 2013 du 8 au 10 mars
Inscription avant le 24 FEVRIER
Prise en charge et animation des enfants prévues

Voir la VIDEO de PRESENTATION

Renseignements et inscriptions : télécharger la présentation   (format pdf)