25 mars 2014

Edition spéciale

66.jpg

Après douze ans, le père Pascual Chavez, 9e successeur de Don Bosco
Recteur Majeur des Salésiens de Don Bosco et Père de la Famille salésienne
est à la fin de son mandat.

Merci pour toutes ces années au service de l’Église et de la mission salésienne !
Merci pour ces belles années !
Merci !

 

Et bienvenue au 10e successeur de Don Bosco

Don Ángel Fernández Artime

Félicitations et bon vent !

 

15 mars 2014

Se réconcilier : dix propositions pratiques !

10.jpg

DIX PROPOSITIONS PRATIQUES POUR SE RÉCONCILIER :
 
1- M’accepter moi-même tel que je suis et dans la joie.
 
2- regarder davantage ce que j’ai reçu pour en rendre grâce que ce qui me manque encore, pour m’en plaindre.  

3- Accepter l’autre tel qu’il est, en commençant par le plus proche, mon mari ou ma femme, mes parents, frères ou sœurs, mes voisins et ma famille.
 
4- Dire du bien de l’autre et le dire tout haut. 

5- Ne jamais me comparer à un autre, car la comparaison ne pourra mener qu’à l’orgueil ou au découragement. 

6- Vivre dans la vérité, appeler le bien le bien ; le mal le mal. 

7- Résoudre les conflits, non par la force, mais en se parlant et ne pas se monter la tête par un monologue intérieur ni me plaindre ou dire du mal de l’autre en son absence mais entrer aussi vite que possible dans un vrai dialogue avec lui. 

8- Prendre l’initiative du dialogue et essayer de se réconcilier le jour même : « que votre colère ne dépasse pas le couver du soleil » (Eph 4, 26). 

9- Dans le dialogue, commencer par ce qui unit, pour ne passer qu’ensuite à ce qui oppose. 
 
10- Croire fermement que pardonner vaut mieux qu’avoir raison. 
 
Cardinal DANNELS
 
 

DBAfs.png

Les dernières infos de la Famille salésienne : suivre ce lien

 

10 février 2014

La force révolutionnaire des Béatitudes

Extrait du MESSAGE DU PAPE FRANÇOIS
POUR LA XXIXe JOURNÉE MONDIALE DE LA JEUNESSE 2014
 
« Heureux les pauvres de cœur, car le Royaume des Cieux est à eux » (Mt 5, 3)

mdj1.jpg

 
 
Cela fait toujours du bien de lire et de méditer les Béatitudes ! Jésus les a proclamées au cours de sa première grande prédication, au bord du lac de Galilée. Il y avait une grande foule et il est monté sur la colline, pour instruire ses disciples, c’est pourquoi cette prédication est appelée “le discours sur la montagne”. Dans la Bible, la montagne est perçue comme le lieu où Dieu se révèle, et Jésus en prêchant sur la colline se présente comme le maître divin, comme le nouveau Moïse. Et que révèle-t-il ? Jésus révèle le chemin de la vie, ce chemin qu’il parcourt lui-même, plus encore, qu’il est lui-même, et il le propose comme le chemin du vrai bonheur. Pendant toute sa vie, de sa naissance dans la grotte de Bethléem jusqu’à sa mort sur la croix et sa résurrection, Jésus a incarné les Béatitudes. Toutes les promesses du Royaume de Dieu se sont accomplies en lui.
 
En proclamant les Béatitudes Jésus nous invite à le suivre, à parcourir avec lui la voie de l’amour, la seule qui conduise à la vie éternelle. Ce n’est pas une route facile, mais le Seigneur nous assure de sa grâce et il ne nous laisse jamais seuls. La pauvreté, les afflictions, les humiliations, les luttes pour la justice, les fatigues de la conversion quotidienne, les combats pour vivre l’appel à la sainteté, les persécutions et bien d’autres défis sont présents dans notre vie. Mais si nous ouvrons la porte au Christ, si nous le laissons entrer dans notre histoire, si nous partageons avec lui nos joies et nos souffrances, nous ferons l’expérience d’une paix et d’une joie que seul Dieu, amour infini, peut nous donner.
 
Les Béatitudes de Jésus sont porteuses d’une nouveauté révolutionnaire, d’un modèle de bonheur contraire à celui qui nous est communiqué habituellement par les médias, par la pensée dominante. Pour la mentalité du monde, c’est un scandale que Dieu soit venu se faire l’un d’entre nous, qu’il soit mort sur une croix ! Dans cette logique mondaine, ceux que Jésus proclame bienheureux sont considérés comme “perdants”, faibles. Au contraire le succès à tout prix, le bien être, l’arrogance du pouvoir, l’affirmation de soi au dépens des autres, sont exaltés.
 
Jésus nous interpelle, chers jeunes, pour que nous répondions à son offre de vie, pour que nous décidions quelle voie nous voulons parcourir pour arriver à la vraie joie. Il s’agit d’un grand défi pour la foi. Jésus n’a pas eu peur de demander à ses disciples s’ils voulaient vraiment le suivre ou s’ils préféraient s’en aller par d’autres chemins (cf. Jn 6, 67). Et Simon surnommé Pierre a eu le courage de répondre : « Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle » (Jn 6, 68). Si vous aussi savez dire “oui” à Jésus, votre vie de jeune se remplira de sens, et ainsi, elle sera féconde.
 
Pape François
21 janvier 2014
 
 
Voir la vidéo du jour   -  Notre prière de semaine : "cette Espérance que tu nous proposes"

06 décembre 2013

Poème Invictus en hommage à Nelson Mandela

9.jpg

... Le poème préféré de Nelson Mandela

"Hors de la nuit qui me recouvre,
Noire comme un puits d'un pôle à l'autre,
Je remercie les dieux, quoi qu'ils puissent être
Pour mon âme indomptable.

Tombé dans l'étreinte des circonstances
Je n'ai pas gémi ni pleuré à voix haute.
Sous les coups de la fortune
Ma tête est ensanglantée, mais redressée.

Au-delà de ce monde de colère et de pleurs
Ne plane que l'Horreur de l'ombre.
Et pourtant la menace du temps
Me trouve et me trouvera, sans peur.

Peu importe l'étroitesse de la porte,
Le nombre des punitions sur le parchemin,
Je suis le maître de mon destin :
Je suis le capitaine de mon âme".

WILLIAM ERNEST HENLEY

01 septembre 2013

Rentrée… oser l’espérance.

66.jpg


Une nouvelle année sociale, scolaire, professionnelle, politique va commencer. 

Notre temps a besoin d’espérance.  Saurons-nous y apporter notre petite pierre ?

« L’espérance n’est pas une incantation facile, destinée à apaiser les blessures d’une époque.  Elle est cette conviction qu’un autre demain est possible.

DEMAIN : nouvelle intelligence des problèmes pour  inventer des réponses qui créent du neuf.
DEMAIN : la solidarité et le partage, pour que le fossé cesse de se creuser entre ceux qui dérivent vers l’exclusion et ceux qui se cramponnent à leurs avantages. » (Paroles de vie- CSC)

Comme nous le demandait notre Pape François : ne nous faisons pas voler notre Espérance !

Avec Toi, Seigneur, je veux essayer d’apporter espoir à mes frères, simplement, humblement mais sûrement.

Voir la vidéo du jour