02 janvier 2012

2012 : de l'inquiétude à la confiance

Le Christ de communion n’est pas venu pour constituer les chrétiens
en une société isolée et mise à part,
il les envoie servir l’humanité comme ferment de confiance et de paix.
Une communion visible entre chrétiens n’est pas un but en soi
mais un signe dans l’humanité :
« Vous êtes le sel de la terre. »

 

Sans titre 18.jpg


lettre de TAIZE 2012  Vers une nouvelle solidarité - Frère ALOÏS

 

Pour qu’une nouvelle solidarité entre les humains s’épanouisse à tous les niveaux, dans les familles, les communautés, les villes et les villages, entre les pays et les continents, des décisions courageuses sont nécessaires (1)

Conscients des périls et des souffrances qui pèsent sur l’humanité et sur la planète, nous ne voudrions pas nous laisser aller à la peur et à la résignation.(2) 

Pourtant le bel espoir humain est sans cesse menacé par le désenchantement.

Les difficultés économiques de plus en plus lourdes, la complexité parfois écrasante des sociétés, l’impuissance face aux catastrophes naturelles, tendent à étouffer les pousses d’espérance.(3)

Pour créer de nouvelles solidarités, le temps n’est-il pas venu de dégager davantage les sources de la confiance ?

Aucun être humain, aucune société ne peut vivre sans confiance.  Les blessures d’une confiance trahie laissent des traces profondes.  La confiance n’est pas une naïveté aveugle, elle n’est pas un mot facile, elle provient d’un choix, elle est le fruit d’un combat intérieur.

Chaque jour nous sommes appelés à refaire le chemin de l’inquiétude vers la confiance. ...

lire la suite  (format pdf à télécharger)

 

(1) Si la solidarité humaine a toujours été nécessaire, elle a besoin d’être constamment renouvelée, rajeunie à travers de nouvelles expressions. Aujourd’hui, peut-être comme jamais dans l’histoire, il est vital que les jeunes générations se préparent à un partage plus équitable des ressources de la terre, à une plus juste distribution des richesses, entre continents, et à l’intérieur de chaque pays.

(2) Un élan vers une nouvelle solidarité est possible. Il se nourrit de la conviction que l’histoire du monde n’est pas déterminée d’avance. Rappelons-nous notamment ces quelques exemples : après la deuxième guerre mondiale, une poignée de responsables politiques ont cru, contre toute espérance, à la réconciliation et ont commencé courageusement à construire une Europe solidaire ; une révolution pacifique a pu modifier profondément la situation des Philippines en 1986 ; le grand mouvement populaire polonais Solidarnosc a préparé sans violence une voie de liberté pour plusieurs pays européens ; la chute du mur de Berlin en 1989 était inimaginable peu d’années avant qu’elle n’advienne ; à la même époque des pays d’Amérique latine ont pris le chemin de la démocratie et amorcé un développement économique jamais connu, dont on espère que les plus pauvres pourront profiter sans tarder ; la fin de l’apartheid en Afrique du Sud et la main tendue de Nelson Mandela ont abouti à une réconciliation inespérée ; plus récemment on a vu la fin des violences politiques en Irlande du Nord et au Pays basque

(3) Les ébranlements de l’économie mondiale nous questionnent. Les équilibres géopolitiques changent. Les inégalités s’accroissent. Les sécurités d’hier s’avèrent ne plus tenir aujourd’hui. Serait-ce une raison de nous interroger davantage sur les options à prendre pour notre vie ?

31 décembre 2011

Etrenne 2012

etrenne2012.jpg

« Je suis le bon pasteur, le vrai berger.
Le vrai berger donne sa vie pour ses brebis » (Jn 10,11)

 

A vous tous très chers  
Confrères, 
Filles de Marie Auxiliatrice, 
Membres de la Famille Salésienne 
Jeunes 

 

   Nous avons depuis peu commencé la période de trois années de préparation au Bicentenaire de la naissance de Don Bosco. Cette première année nous offre l’occasion de nous approcher davantage de lui pour le connaître de près et mieux. Si nous ne connaissons pas Don Bosco et ne l’étudions pas, nous ne pouvons pas comprendre son cheminement spirituel et ses choix pastoraux ; nous ne pouvons pas l’aimer, l’imiter et l’invoquer ; en particulier, il nous sera difficile d’insérer aujourd’hui son charisme dans la culture des divers contextes et des différentes situations. C’est seulement en renforçant notre identité charismatique que nous pourrons offrir à l’Eglise et à la société un service accompli pour les jeunes qui soit significatif et riche de fruits. Notre identité trouve sa référence immédiate dans la personne de Don Bosco ; en lui l’identité devient crédible et visible. C’est pourquoi le premier pas que nous sommes invités à faire pendant la période de trois années de préparation est précisément de connaître l’histoire de Don Bosco. 

lire la suite

Don Chavez - Commentaire de l’Etrenne 2012

à lire également :
la lettre circulaire n°924 de présentation de l'Etrenne 2012 - Sr Yvonne REUNGOAT

 



A découvrir et à suivre également le blog DB 2015 animé par le père Paul Belboom

RECETTE POUR UNE ANNÉE NOUVELLE 2012 !!!

Sans titre 31.jpg



Prendre 12 mois complets,
les nettoyer de tout ressentiment,
haine, colère et jalousie
pour les rendre aussi frais et propres que possible.

Maintenant,
couper chaque mois en tranches de 28, 30 ou 31 ...morceaux,
puis, tout doucement, incorporer dans chaque journée:
un zeste de courage...
une pincée de confiance...
une cuillère de patience...
une louche de travail......,
de persévérance et de force...
Y ajouter quelques gouttes de compassion et de compréhension.

Mélanger le tout avec de généreuses portions
d'espoir, de fidélité, de générosité et de douceur.
Assaisonner le tout avec un soupçon de rêves et de magie,
une bolée de rires et une pleine tasse de bonne humeur.
Verser maintenant la recette dans un grand bol d'amour
et pour terminer...
Décorer avec un sourire...
Servir avec tendresse...

 

Source Facebook – groupe « Le bonheur est contagieux : entourez-vous de visages heureux. »

 

 

Voir la vidéo du jour

 

14 décembre 2011

Tes droits Notre devoir - W-E VIDES - Paris 2012

Sans titre 27.jpg

Invitation pour les 18-75 ans !...  Tous les coops ou amis de coops sont les bienvenus!

Il s’agit d’un WE Vidès avec des témoignages de jeunes donc (dont une Belge), mais pas réservé aux jeunes : il est ouvert à toute personne intéressée par le sujet des droits de l’homme. Comme c’est écrit, c’est vrai que les intervenants sont exceptionnels et passionnants. Un WE qui peut ouvrir nos horizons aux dimensions du monde.  Je le recommande donc très chaleureusement !

Sr Bénédicte PITTI fma – Belsud
Bienvenue sur notre site : www.salesiennes-donbosco.be


TES DROITS NOTRE DEVOIR

À Paris, les 17 et 18 Mars 2012

Réflexion et échanges sur les droits de l’homme

INTERVENANTS :
Sr Maria Grazia Caputo,
directrice du bureau des Droits de l’Homme à Genève
Et M. Guido Barbera,
président du Vidès international

 

Renseignements complémentaires et Inscriptions avant le 29 février !
Pour la France Sr Marie Béatrice 06 84 31 62 52
Pour la Belgique Sr Bénédicte 00 32 2 425 24 69

Programme :
- arrivée le vendredi 16mars à partir de 18h
ou le samedi 17 mars à 8h45

- Samedi 17 mars : interventions de Guido Barbera et Sr Maria Grazia,
partages et jeux sur les droits de l’Homme, témoignage de volontaires, veillée festive

- Dimanche 18 mars : table ronde, célébration eucharistique
  Départ à 14h

30 novembre 2011

8 décembre : fête de l'Immaculée conception

Sans titre 17.jpg

 

En guise de préparation à la fête de l'Immaculée conception,
le Père Paul BelBOOM nous propose ces méditations...

C'est à lire à cette adresse :


COURTES MEDITATIONS Pour se préparer à célébrer L’Immaculée conception


Vous pouvez également les télécharger ICI

Bonne préparation !

PS : n'oubliez pas d'enregistrer le blog "vertes feuilles" dans vos favoris...