13 février 2018

S’émerveiller du quotidien

 180212.jpg

Il ne suffit pas d'être en vie, il faut être vivant. C'est à dire savoir à chaque instant qu'on est au cœur d'un prodige et être en contact, en harmonie avec lui.

C'est difficile, mais lorsqu'on parvient à en prendre conscience, on en reçoit un perpétuel émerveillement qui paie au centuple des efforts que l'on a consentis.

Le plus souvent, nous voyons, mais nous ne regardons pas, nous entendons, mais nous n'écoutons pas.

Les choses nous bousculent au lieu que nous portions la main sur elles. Nous devrions en disposer pour notre bonheur, et ce sont elles qui nous possèdent pour notre angoisse.

Pourtant chacun de nous est au centre de tout, au milieu de l'univers entier. Chacun de nous possède les portes que le créateur (ou la nature, comme l'on voudra) lui a données pour y pénétrer. Mais nous oublions de les ouvrir.

Pour ma part, je suis sans arrêt ébloui par le phénomène de la vie.

René Barjavel

 

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Commentaires

Magnifique !

En écho , une citation de Etty Hillesum et un extrait du " Je vous salue Marie " de René Pageau :

" Partout où s' étend le ciel ,
on est chez soi.
En tous lieu sur cette terre
on est chez soi
lorsque l' on porte
tout en soi . "
- Etty Hillesum -

Et un titre que j' intitulerais :

RENTRER A LA MAISON AVEC MARIE CHEZ SOI :

Voici l' extrait de René Pageau :

" Jean , voilà ta mère
Femme, voilà ton Fils !
Et Jean la prit chez lui .

Et tous deux sont rentrés à la maison ,
Portant dans leur coeur
L' ' abondance des grâces du monde.

Je te salue, Marie "

- René Pageau -

Ce 13 février , bonne fête Béatrice !

Excellente journée !

Écrit par : Myriam de Terwangne | 13 février 2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.