06 février 2018

Tout donner !

180205.jpg

J'étais allé, mendiant de porte en porte, sur le chemin du village lorsque ton chariot d'or apparut au loin pareil à un rêve splendide et j'admirais quel était ce Roi de tous les rois !

Mais les espoirs s'exaltèrent et je pensais : c'en est fini des mauvais jours, et déjà je me tenais dans l'attente d'aumônes spontanées et de richesses éparpillées partout dans la poussière.

Le chariot s'arrêta là où je me tenais. Ton regard tomba sur moi et tu descendis avec un sourire. Je sentis que la chance de ma vie était enfin venue.

Soudain, alors, tu tendis ta main droite et dis : « Qu'as-tu à me donner ? »

Ah ! Quel jeu royal était-ce là de tendre la main au mendiant pour mendier ! J'étais confus et demeurai perplexe ; enfin, de ma besace, je tirai lentement un tout petit grain de blé et te le donnai.

Mais combien fut grande ma surprise lorsqu'à la fin du jour, vidant à terre mon sac, je trouvai un tout petit grain d'or parmi le tas des pauvres grains. Je pleurai amèrement alors et pensai : « Que n'ai-je eu le cœur de te donner mon tout ! »

Rabindranath Tagore
(L'offrande lyrique)

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Commentaires

Merci pour ce joli conte !

En écho , un texte de Soeur Jeannette et une vidéo : Das Liefdsbrief des Vaters

Un beau texte :

Regarde
Je sais que tu as mille et une raisons de désespérer,
Mais je voudrais te crier qu'il y a aussi mille et une autres raisons d'espérer !
Ne laisse pas gagner ton coeur par les marées noires des mauvaises nouvelles,
Pour changer le monde, il faut d'abord changer ton regard.
Regarde et cueille chaque jour, autour de toi, au creux du quotidien,
Ces mille et une fleurs d'espérance :
Celles qui poussent au milieu des plus sinistres tours de béton,
Des plus monotones lieux de transport ou de travail,
De la plus froide chambre d'hôpital,
De la plus humble décision, personnelle ou collective, pour la justice.

Regarde et vois tous ces hommes et toutes ces femmes
Qui ne font pas « la une » des journaux, mais qui inventent, jour après jour,
De nouvelles manières de vivre, de partager, d'espérer,
Et qui manifestent que le Royaume de Dieu est à la portée de la main.

Regarde et vois tous ces hommes et toutes ces femmes
Qui, au lieu de crier que Dieu est aveugle, lui prêtent leurs yeux ;
Qui, au lieu de crier que Dieu est manchot, lui prêtent leurs mains ;
Qui, au lieu de crier que Dieu est muet, lui prêtent leurs voix.

Regarde et entends,
Car le monde actuel a besoin de retrouver ce « regard du coeur »,
Et de cueillir ces fleurs de l'espérance
Pour mieux respirer et pour mieux vivre.

Jeannette, Petite Soeur de l'Assomption,
à partir d'une prière de St François d'Assise

Bonne vision de cette vidéo : DAS LIEFDESBRIEF DES VATERS :


https://www.youtube.com/watch?v=tk1KWRmOkfE

Très belle journée !

Écrit par : Myriam de Terwangne | 06 février 2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.