03 février 2018

Un miracle de chaque instant

180204.jpg

L'Homme devient un miracle de chaque instant dès que l'on perçoit l'esprit frémir sous la chair, comme la source invisible parmi les herbes hautes, l'âme illuminer le visage d'une clarté d'aube, douce et puissante à la fois.

Nous ne sommes pas seulement pétris de glaise. Par la flamme qui nous habite nous tendons vers le haut. Un souffle aérien soulève la masse, l'allège comme le levain enfoui dans la pâte solide.

Chaque fois que l'Homme affine sa sensibilité, sa part d'éternité s'accroît, le ciel en lui grandit, sa chair se fait plus transparente.

Philippe Mac Leod
extrait - L'infini en toute vie

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Commentaires

Très beau texte , MERCI !

A propos de s' émerveiller , connaissez- vous ce texte de FRA ANGELICO ( 1400-1455 ) , peintre , moine dominicain

LETTRE DE FRA ANGELICO A UN AMI :

Ami,
Il n’y a rien de ce que je pourrais vous offrir que vous ne possédiez déjà, mais il y a beaucoup de choses que je ne puis donner et que vous pouvez prendre.
Le ciel ne peut descendre jusqu’à nous, à moins que notre cœur n’y trouve aujourd’hui même son repos.
Prenez donc le ciel.

Il n’existe pas de paix dans l’avenir qui ne soit cachée dans le court moment présent.
Prenez donc la paix.

L’obscurité du monde n’est qu’une ombre. Derrière elle, et cependant à notre portée, se trouve la joie. Il y a derrière cette obscurité une splendeur et une joie ineffables, si nous pouvions seulement les voir.

Et pour voir, vous n’avez qu’à regarder.
Je vous prie donc de regarder.
La vie est généreuse donatrice, mais nous, qui jugeons ses dons d’après l’apparence extérieure, nous les rejetons, les trouvant laids ou pesants, ou durs.

Enlevons cette enveloppe et nous trouverons au-dessous d’elle, une vivante splendeur, tissée d’amour par la sagesse, avec d’abondants pouvoirs.
Accueillez-la, saisissez-la et vous toucherez la main de l’ange qui vous l’apporte.

Dans chaque chose que nous appelons une épreuve, un chagrin ou un devoir, se trouve, croyez-moi, la main de l’ange ; le don est là – ainsi que la merveille d’une présence adombrante.
De même pour nos joies : ne vous en contentez pas en tant que joies, elles aussi cachent des dons divins.

La vie est tellement emplie de sens et de propos, tellement pleine de beautés au-dessous de son enveloppe, que vous apercevrez que la terre ne fait que recouvrir votre ciel. Courage donc pour le réclamer. Mais vous avez du courage et vous savez que nous sommes ensemble des pèlerins qui, à travers des pays inconnus, se dirigent vers leur patrie.

Ainsi, en ce jour de Noël, je vous salue, non pas exactement à la manière dont le monde envoie ses salutations, mais avec la prière : que pour vous, maintenant et à jamais, le jour se lève et les ombres s’enfuient.
Fra Angelico


https://iconeslamour.wordpress.com/2017/12/17/fra-angelico-de-fiesole-emission-du-18-decembre/

Très belle journée pré- dominicale !

Écrit par : Myriam de Terwangne | 03 février 2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.