29 janvier 2018

Quand la parole se tait

180127.jpg

Les grands remous provoquent l'âme,
ils l'obligent à se révéler.

Toute éclosion naît d'une secousse,
tout envol, d'un geste personnel.

La sérénité ne pousse pas au ras du sol,
elle prend racine au ras du ciel
et installe en nous son azur.

Au cœur de toute chose résonne la divinité,
mais il faut savoir écouter le silence
pour vibrer de son écho.

Les instants les plus intenses
sont ceux où la parole se tait,
parce que les mots sont devenus trop petits.


Claire Silvera Rochon,
Laisse en ciel ton regard (extrait)

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Publié dans Général | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Merci !

En écho , une chanson de Yves Duteil en hommage à Jean- Michel Folon:
LES TRESORS DE L' ARC- EN-CIEL ,
et ensuite une citation de Etienne Pivert de Sénancour:

LE TRESOR DE L' ARC- EN- CIEL, chanson d' Yves Duteil en hommage à Jean- Michel Folon , artiste peintre et sculpteur

https://www.youtube.com/watch?v=r3G1sIPLJmk

Le trésor De L'Arc En Ciel

Si l'on devait faire table rase
Juste à côté de l'essentiel
J'emporterais dans nos bagages
Ce petit morceau d'arc-en-ciel
A la nuit me charger d'histoire
Que Folon nous avait laissé
En souvenir d'un beau partage
Quand nos s'étaient croisées
C'est un crayon bleu, rouge et or
Avec lequel il écrivait
Des petits mots multicolores
Sur l'affiche qu'il nous signait
Il est ainsi dans notre histoire
Des objets simples et mystérieux
Qui pourraient sembler dérisoires
Mais qui comptent plus à nos yeux
Que tous les trésors de la terre
Parce qu'ils nous parlent de quelqu'un
Et que soudain nos coeurs se serrent
Pour un visage ou un parfum
Sans la beauté qui nous entoure
Nous ne serions dans l'univers
Que des coeurs vides aux regards lourds
Sans horizon et sans repère
C'est l'harmonie qui nous console
De tous les pièges du chemin
Dans ces images sans paroles
Sous le talent du magicien
Dans la douceur qui nous rappelle
Le bonheur de cette amitié
Le souvenir encore fidèle
De son sourire enluminé
S'il fallait reprendre la route
Trouver ailleurs un autre ciel
Je chercherais coûte que coûte
Cette lumière aux tons pastels
Qui rayonnait sur ton visage
Comme une averse de soleil
Et qui nous laisse en héritage
Les couleurs de ses aquarelles
Si l'on devait faire table rase
Et ne garder que l'essentiel
J'emporterais dans nos bagages
Le trésor de cet arc-en-ciel.


ETIENNE PIVERT DE SENANCOUR
"Un jour vous vous arrêterez sur le rivage de la mer, ou vous pénétrerez au milieu des montagnes, et vous verrez dans le silence la première fleur des prairies. Plus tard, vous la chercheriez vainement; il est des émotions qui ne se renouvellent pas, et des lueurs célestes qui s'éteindraient sans avoir éclairé notre âme."

Par: Etienne Pivert de Senancour
Extrait de: Rêveries (1833)

Bonne fête Julien ce 29 janvier !
Demain 30 janvier , fête de Saint Mutien- Marie et fête de Martine

Très belle journée !

Écrit par : Myriam de Terwangne | 29 janvier 2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.