21 janvier 2018

Si tu prends soin de moi

180120.jpg

Si tu espères en moi, même quand je doute,
Si pour m’accompagner, tu modifies ta route,
Si tu comprends sans mot mes peurs et mes soucis,
Si le geste convient et aussi la tendresse,
Si, avec moi, silencieusement, tu pries,

Le soleil de ta présence réchauffera mon corps endolori.
comme le grain de blé tombé en terre
Devient herbe nouvelle au sortir de l’hiver,
Je comprendrais alors, qu’avec moi, tu choisis la vie.

Hubert Renard

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Publié dans Général | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Merci !

Comme l' image de l' herbe nouvelle dans ce beau texte de Hubert Renard , ici , c' est le thème de la fleur et des oiseaux dans leurs nids à travers 2 extraits de Saint François de Sales et une jolie histoire d' un auteur inconnu : Le roi et le jardin .

"Fleuris là où tu es semé "
-SAINT FRANCOIS DE SALES-

« Comme les oiseaux ont des nids sur les arbres pour faire leur retraite quand ils en ont besoin, et les cerfs ont leurs buissons et leurs forts dans lesquels ils se recèlent et mettent à couvert, prenant la fraîcheur de l’ombre en été; ainsi, Philothée, nos coeurs doivent prendre et choisir quelque place (..) ou en quelque autre lieu proche de lui, pour y faire leur retraite (..) et là s’alléger et recréer entre les affaires extérieures… »

SAINT FRANCOIS DE SALES (Introduction à la vie dévote, chapitre XII, de la retraite spirituelle)

Connaissez- vous cette jolie histoire ( auteur inconnu ) :
LE ROI ET LE JARDIN


Il y avait un jour un roi qui avait planté près de son château toutes sortes d'arbres, de plantes et et son jardin était d'une grande beauté. Chaque jour, il s'y promenait : c'était pour lui une joie et une détente.

Un jour, il dût partir en voyage. A son retour, il s'empressa d'aller marcher dans le jardin. Il fût surpris en constatant que les plantes et les arbres étaient en train de se dessécher.

Il s'adressa au pin, autrefois majestueux et plein de vie, et lui demanda ce qui s'était passé. Le pin lui répondit : "J'ai regardé le pommier et je me suis dit que jamais je ne produirais les bons fruits qu'il porte. Je me suis découragé et j'ai commencé à sécher."

Le roi alla trouver le pommier : lui aussi se desséchait... Il l'interrogea et il dit : "En regardant la rose et en sentant son parfum, je me suis dit que jamais je ne serais aussi beau et agréable et je me suis mis à sécher."

Comme la rose elle-même était en train de dépérir, il alla lui parler et elle lui dit : "Comme c'est dommage que je n'ai pas l'âge de l'érable qui est là-bas et que mes feuilles ne se colorent pas à l'automne. Dans ces conditions, à quoi bon vivre et faire des fleurs? Je me suis donc mise à dessécher."

Poursuivant son exploration, le roi aperçut une magnifique petite fleur. Elle était toute épanouie. Il lui demanda comment il se faisait qu'elle soit si vivante. Elle lui répondit : "J'ai failli me dessécher, car au début je me désolais. Jamais je n'aurais la majesté du pin, qui garde sa verdure toute l'année; ni le raffinement et le parfum de la rose.

Et j'ai commencé à mourir mais j'ai réfléchi et je me suis dit : "Si le roi, qui est riche, puissant et sage, et qui a organisé ce jardin, avait voulu quelque chose d'autre à ma place, il l'aurait planté.

Si donc, il m'a plantée, c'est qu'il me voulait, moi, telle que je suis." Et à partir de ce moment, j'ai décidé d'être la plus belle possible!"
-Anonyme-

Ce 21 janvier , Fête de Sainte Agnès .
Bonne fête Agnès , Inès

Excellent Dimanche !

Écrit par : Myriam de Terwangne | 21 janvier 2018

Les commentaires sont fermés.