12 janvier 2018

La parole aimante

180111.jpg

La parole qui dit l'amour
n'est pas la parole qui en parle.
C'est la parole qui le donne.
Elle peut parler de tout autre chose.
Elle peut ne pas avoir l'air aimante.
Mais son fruit, pour qui l'écoute, est vie.
Voilà ce qui en signe la vérité.
On peut parler avec ses mains,
avec son regard, avec son silence,
avec la simple présence.
Et même, avec l'absence nécessaire.

Le vrai amour ne prend rien.
Il vous laisse même à votre solitude.
La bonne solitude où vous pouvez
aller par vous-même, indépendant.
Mais le vrai amour ne vous abandonne jamais.
Ainsi la parole aimante est-elle comme une demeure
Où nous pouvons habiter jusque dans l'errance.

Maurice Bellet.

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

 

Commentaires

Merci beaucoup !
Voici un autre extrait de Maurice Bellet :

LA DIVINE DOUCEUR

La divine douceur est paix, profonde paix, paix miséricordieuse, apaisement.
C’est une main douce et maternelle qui sait, qui conforte, qui répare sans heurt, qui remet dans sa juste place. C’est un regard comme celui de la mère sur l’enfant naissant.

C’est une oreille attentive et discrète, que rien n’effraie, qui ne juge pas, qui prend toujours le parti du bon chemin d’homme, où l’on pourra vivre même l’invivable.

Elle est ferme comme la bonne terre sur qui tout repose. On peut s’appuyer sur elle, penser sans crainte. Elle est assez solide pour supporter la détresse, l’angoisse, l’agression, pour tout supporter sans faiblir ni dévier.

Elle est constante comme la parole du père qui ne plie pas. Ainsi est-elle le lieu sûr, où je cesse d’être à moi-même frayeur.

Maurice Bellet-théologien
Extrait de " L' épreuve ,ou le tout petit livre de la douceur , DDB, 1988

Très belle journée !

Écrit par : Myriam de Terwangne | 12 janvier 2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.