05 novembre 2017

A ma place

171030.jpg

Seigneur Jésus,
dans le peuple immense de tes disciples,
j’ai une place moi aussi.

Elle est unique, irremplaçable.
Je sais que Tu m’appelles à vivre dans ton Alliance,
à ma manière, tel que je suis, avec mes qualités et mes limites aussi.

Déjà, quand je décide de Te donner un peu de mon temps dans la Prière,
quand j’essaie de me faire un cœur accueillant aux autres,
de faire un geste de paix ou de pardon,
tout au fond de moi, parfois, je suis heureux
et cette joie-là, personne ne peut me la prendre,
car elle vient de Toi,
de ton Esprit.

Aide-moi, Seigneur,
à découvrir de mieux en mieux, jour après jour,
la place que Tu aimerais me voir jouer,
dans le peuple de tes disciples,
pour le bonheur de tous !

Ainsi soit-il.

Bienheureux Marcel Callo

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Publié dans Prière | Commentaires (2) |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Merci !
En écho ,Un extrait d' audience du Pape Benoît XVI , et un poème de H.W. Longfellow précèdent quelques mots sur l' histoire du bienheureux Marcel Callo .

Le Pape Benoît XVI , lors d' une audience générale , le 5 septembre 2007 , a parlé de la doctrine de Saint Grégoire de Nysse :

«  L' Amour est une échelle qui mène à Dieu . »
- Benoît XVI à propos de la doctrine de Saint Grégoire de Nysse ( 563-615 )
----------------------------------
Voici un extrait- pépite du poème " Psalm of Life " de Henry Wadsworth Longfellow : :

"Act, - Act in the glorious present
Heart within and God o'er head "
- Henry Wadsworth Longfellow ( + 1882 ): The Psalm of Life

= Agis , agis ,
Avec du coeur en toi ,
Et Dieu au dessus de ta tête !

Pour écouter ce poème :


https://www.youtube.com/watch?v=KW7U6dMPEso

QUELQUES MOTS SUR LE BIENHEUREUX MARCEL CALLO :

Bienheureux Marcel Callo 1921-1945

Membre de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne (JOC), en Bretagne, il est fiancé à une jeune fille qui appartient au mouvement. Réquisitionné, en 1943, par l'occupant allemand pour le Service du Travail Obligatoire, il lui faut partir pour l'Allemagne.

Il décide de s'y comporter « en missionnaire, pour aider ses frères jocistes ». Souffrant du froid, mal nourri, il doit travailler de longues heures dans une usine. Ses nerfs sont mis à rude épreuve.

Pour surmonter son désarroi, il cherche sa force dans sa foi au Christ. C'est alors qu'il rencontre un groupe de jocistes allemands et leur aumônier, un prêtre capable de s'exprimer en français. Marcel entraîne avec lui à ses messes des camarades français qui ne sont guère familiers de l'Eglise.

Un groupe chaleureux se forme ainsi autour de lui, ce qui attire aussitôt l'attention de la Gestapo qui n'aime guère cette "action catholique". Arrêté, il est déporté à Mathausen. Soumis à la soif, la faim, battu, il doit travailler tout le jour dans une usine souterraine. Dans ce qui pourrait être le désespoir, sa foi ne cesse de grandir en espérance et en charité. Il la partage avec d'autres prisonniers.

Bientôt, à bout de force, il est envoyé à l'infirmerie, à deux pas du four crématoire. Là, il continuera de soutenir ses compagnons de misère, jusqu'au bout, alors que lui-même se meurt de dénutrition, de tuberculose et de dysenterie. Il y consomme son sacrifice le 19 mars 1945.


Marcel Callo a été béatifié le dimanche 4 octobre 1987 par le Bx Jean-Paul II, à l'occasion du synode mondial des évêques sur la vocation et la mission des laïcs dans l'Église et dans le monde.

Il est fêté, dans son diocèse de Rennes, le 19 avril, date où il fut arrêté à Zella-Melhis, et le 19 mars, dies natalis, par le Martyrologe Romain.

Excellent dimanche !

Écrit par : Myriam de Terwangne | 05 novembre 2017

Merci !
En écho ,Un extrait d' audience du Pape Benoît XVI , et un poème de H.W. Longfellow précèdent quelques mots sur l' histoire du bienheureux Marcel Callo .

Le Pape Benoît XVI , lors d' une audience générale , le 5 septembre 2007 , a parlé de la doctrine de Saint Grégoire de Nysse :

«  L' Amour est une échelle qui mène à Dieu . »
- Benoît XVI à propos de la doctrine de Saint Grégoire de Nysse ( 563-615 )
----------------------------------
Voici un extrait- pépite du poème " Psalm of Life " de Henry Wadsworth Longfellow : :

"Act, - Act in the glorious present
Heart within and God o'er head "
- Henry Wadsworth Longfellow ( + 1882 ): The Psalm of Life

= Agis , agis ,
Avec du coeur en toi ,
Et Dieu au dessus de ta tête !

Pour écouter ce poème :


https://www.youtube.com/watch?v=KW7U6dMPEso

QUELQUES MOTS SUR LE BIENHEUREUX MARCEL CALLO :

Bienheureux Marcel Callo 1921-1945

Membre de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne (JOC), en Bretagne, il est fiancé à une jeune fille qui appartient au mouvement. Réquisitionné, en 1943, par l'occupant allemand pour le Service du Travail Obligatoire, il lui faut partir pour l'Allemagne.

Il décide de s'y comporter « en missionnaire, pour aider ses frères jocistes ». Souffrant du froid, mal nourri, il doit travailler de longues heures dans une usine. Ses nerfs sont mis à rude épreuve.

Pour surmonter son désarroi, il cherche sa force dans sa foi au Christ. C'est alors qu'il rencontre un groupe de jocistes allemands et leur aumônier, un prêtre capable de s'exprimer en français. Marcel entraîne avec lui à ses messes des camarades français qui ne sont guère familiers de l'Eglise.

Un groupe chaleureux se forme ainsi autour de lui, ce qui attire aussitôt l'attention de la Gestapo qui n'aime guère cette "action catholique". Arrêté, il est déporté à Mathausen. Soumis à la soif, la faim, battu, il doit travailler tout le jour dans une usine souterraine. Dans ce qui pourrait être le désespoir, sa foi ne cesse de grandir en espérance et en charité. Il la partage avec d'autres prisonniers.

Bientôt, à bout de force, il est envoyé à l'infirmerie, à deux pas du four crématoire. Là, il continuera de soutenir ses compagnons de misère, jusqu'au bout, alors que lui-même se meurt de dénutrition, de tuberculose et de dysenterie. Il y consomme son sacrifice le 19 mars 1945.


Marcel Callo a été béatifié le dimanche 4 octobre 1987 par le Bx Jean-Paul II, à l'occasion du synode mondial des évêques sur la vocation et la mission des laïcs dans l'Église et dans le monde.

Il est fêté, dans son diocèse de Rennes, le 19 avril, date où il fut arrêté à Zella-Melhis, et le 19 mars, dies natalis, par le Martyrologe Romain.

Excellent dimanche !

Écrit par : Myriam de Terwangne | 05 novembre 2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.