19 octobre 2017

L' Abandon à la Providence Divine

171016.jpg

Marchons en paix dans les petits devoirs de notre fidélité active, sans aspirer aux grands ; car Dieu ne veut pas se donner par nos soins.

Nous serons les saints de Dieu, de sa grâce et de sa providence spéciale ; il sait le rang qu’il veut nous donner, laissons-le faire ; et sans nous former désormais de fausses idées et de vains systèmes de sainteté, contentons-nous de l’aimer sans cesse en marchant avec simplicité dans la route qu’il nous a tracée et où tout est si petit à nos yeux et aux yeux du monde.

Le moment présent est toujours plein de trésors infinis, il contient plus que vous n’avez de capacité. La foi est la mesure, vous y trouverez autant que vous croyez ; l’amour est aussi la mesure, plus votre cœur aime, plus il désire, et plus il croit trouver, plus il trouve. La volonté de Dieu se présente à chaque instant comme une mer immense, que votre cœur ne peut épuiser ; il n’en reçoit qu’autant qu’il s’étend par la foi, par la confiance et par l’amour.

Jean-Pierre de Caussade s.j. (1675- 1751),
extraits de « L’Abandon à la Providence divine »

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Commentaires

Merci !
UN EXTRAIT de GUY GILBERT :

« C’ est un truc extraordinaire , l’ Evangile, c’ est une grâce formidable. L’ Evangile est une parole qui provoque, qui s’ exprime en toi sans même que tu le saches, et qui te met sur la route .
Sa lecture anticipe le cours des choses . Je dis toujours que La Providence « me devance d’ un quart d’ heure . » C’ est ainsi que les événements fondateurs de ma vie sont arrivés ."
.
GUY GILBERT, Réussis ta vie, Edition Philippe Rey p.84

LE 19 octobre 2014 , c' était la béatification du Pape Paul VI

Excellente journée

Écrit par : Myriam de Terwangne | 19 octobre 2017

Les commentaires sont fermés.