10 octobre 2017

La fidélité

171009.jpg

« La vertu qui est devenue la plus rare dans les temps modernes est la fidélité. »
Charles Péguy

Les temps modernes se caractérisent par une vertigineuse accélération du temps.

La vitesse des mutations est telle aujourd’hui que l’homme doit sans cesse exprimer sa faculté d’adaptation et composer avec l’impermanence des choses.

Sa grande difficulté est de déceler, au sein du temps qui passe, le temps qui demeure. En d’autres termes, d’identifier ce qui constitue les fondements durables de sa vie qui, eux, résisteront à l’usure des jours, à la valse des modes et aux standards sans cesse renouvelés du progrès.

L’exaltation qui entoure la cuite de l’instant présent ne doit pas nous distraire de la conviction que nous sommes des êtres de mémoire (donc reliés au passé) et d’espérance (donc reliés à l’avenir).

Et seule, la fidélité est de nature à faire le lien entre ce qui fut et ce qui sera, et à nous permettre de vivre l’instant présent dans une sorte de quiétude bienheureuse qui est probablement l’une des formes les plus abouties du bonheur.

François Garagnon 
"Pensées revigorantes" - Edts Monte Cristo

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Commentaires

Merci pour cette belle réflexion !

Et à propos du temps qui passe , qui s' accélère ,
Saint François de Sales nous dit :

"  Une demi- heure de méditation est essentielle ,
sauf quand on est très occupé,
alors une heure est nécessaire !"

Et Saint Benoît au Vème siècle nous dit :


«  Ecoute , ô mon fils , l' invitation du Maître et incline l' oreille de ton coeur »
- Règle de Saint Benoît , Prologue , v1 -

Bonne écoute et bonne vision de ceci :

https://www.youtube.com/watch?v=ARMrofJ6iIE

Très belle journée !

Écrit par : Myriam de Terwangne | 10 octobre 2017

Les commentaires sont fermés.