24 septembre 2017

Le bonheur, c’est tout petit

170922.jpg

Le bonheur, c’est tout petit,
Si petit que parfois on ne le voit pas,
Alors on cherche, on cherche partout.

Il est là, dans l’arbre qui chante dans le vent,
L’oiseau le crie dans le ciel,
La rivière le murmure,
Le ruisseau le chuchote,
Le soleil, la goutte de pluie le disent.

Tu peux le voir là, dans le regard de l’enfant,
Le pain que l’on rompt et que l’on partage,
La main que l’on tend.

Le bonheur, c’est tout petit,
Si petit que parfois on ne le voit pas,

Et on le cherche dans le béton, l’acier,
La fortune,
Mais le bonheur n’y est pas,
Ni dans l’aisance ni dans le confort.

On veut se le construire mais il est là,
À côté de nous, et on passe sans le voir,
Car le bonheur est tout petit.

Il ne se cache pas,
C’est là son secret.
Il est là, près de nous
Et parfois en nous.

 D. QUERTAIN

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Publié dans Général | Commentaires (3) |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Bonjour , et merci pour ce très beau texte qui est parfois attribué à Maurice Carême , Saint Exupéry , Mère Térésa ...

Eh bien non .... C' est Daniel Quertain qui a écrit ce texte en 1974 pour son mariage !!
Voici son explication :

Il n'y a pas de revendication, ... ni de plainte, ni rancœur ou sentiment refoulé, ....

Ce texte, je l'ai écrit en 1974 pour notre mariage.

Le curé, père Jean, franciscain, aumônier dans le scoutisme, nous a demandé s'il pouvait le publier parmi les textes de lecture de mariage. Très honoré et un peu surpris, j'ai donné mon accord. Mais, je lui ai demandé de ne pas mettre mon nom en dessous, .... car, humblement, trouver mon nom entre des textes de Brel, de St Ex, et autre me mettait mal à l'aise.

Et puis, c'était pour notre mariage.

Quelques années plus tard, j'ai retrouvé notre texte imprimé sur papier "parchemin" à la foire du livre à Redu, par la firme Colpin. Etoné, émotionné, j'ai demandé à Mr Colpin comment mon texte était arrivé la ? Pour le mariage de sa fille, une dame a trouvé ce texte beau et a demandé une centaine d'exemplaire.

Au fond de moi, je suis heureux de voir le succès du texte que nous avons écrit pour notre mariage du 21 septembre 1974.

Maurice Carême, que j'apprécie, n 'a rien à voir avec ce texte.

(pour info, Ce texte a été écrit dans un moment de "déprime" profond, dans le sens il peut faire noir autant que possible, on ne peut voir plus loin que ses pieds, il y a toujours une petite lumière quelque part et il suffit de relever la tête pour voir un nouvel horizon, et se dire, tout triste, et tout malheureux que l'on est : Le bonheur est tout petit, on le cherche partout,, ...,, il se cache en nous.)

Je vous remercie de proposer ce texte pour des évènements heureux.

Bien amicalement et meilleurs vœux pour 2017..


D. QUERTAIN

Très belle journée !

Écrit par : Myriam de Terwangne | 24 septembre 2017

Magnifique

Écrit par : hoda | 24 septembre 2017

Bonjour , et merci pour ce très beau texte qui est parfois attribué à Maurice Carême , Saint Exupéry , Mère Térésa ...

Eh bien non .... C' est Daniel Quertain qui a écrit ce texte en 1974 pour son mariage !!
Voici son explication :

Il n'y a pas de revendication, ... ni de plainte, ni rancœur ou sentiment refoulé, ....

Ce texte, je l'ai écrit en 1974 pour notre mariage.

Le curé, père Jean, franciscain, aumônier dans le scoutisme, nous a demandé s'il pouvait le publier parmi les textes de lecture de mariage. Très honoré et un peu surpris, j'ai donné mon accord. Mais, je lui ai demandé de ne pas mettre mon nom en dessous, .... car, humblement, trouver mon nom entre des textes de Brel, de St Ex, et autre me mettait mal à l'aise.

Et puis, c'était pour notre mariage.

Quelques années plus tard, j'ai retrouvé notre texte imprimé sur papier "parchemin" à la foire du livre à Redu, par la firme Colpin. Etoné, émotionné, j'ai demandé à Mr Colpin comment mon texte était arrivé la ? Pour le mariage de sa fille, une dame a trouvé ce texte beau et a demandé une centaine d'exemplaire.

Au fond de moi, je suis heureux de voir le succès du texte que nous avons écrit pour notre mariage du 21 septembre 1974.

Maurice Carême, que j'apprécie, n 'a rien à voir avec ce texte.

(pour info, Ce texte a été écrit dans un moment de "déprime" profond, dans le sens il peut faire noir autant que possible, on ne peut voir plus loin que ses pieds, il y a toujours une petite lumière quelque part et il suffit de relever la tête pour voir un nouvel horizon, et se dire, tout triste, et tout malheureux que l'on est : Le bonheur est tout petit, on le cherche partout,, ...,, il se cache en nous.)

Je vous remercie de proposer ce texte pour des évènements heureux.

Bien amicalement et meilleurs vœux pour 2017..


D. QUERTAIN

Très belle journée !

Écrit par : Myriam de Terwangne | 25 septembre 2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.