08 juillet 2017

S'abandonner à la vie

170707.jpg


Qui s'en remet à la vie se plonge dans la vie
et dans son mouvement.
Il ne se tient pas en retrait.
Il ne se cramponne pas convulsivement à lui-même,
mais s'abandonne au flux de la vie.
Ainsi, quelque chose en lui peut s'épanouir et devenir vivant.

S'abandonner, c'est le contraire de se retenir.
Bien des gens se cramponnent à l'image d'eux-mêmes ;
d'autres à leurs habitudes ou à leurs possessions,
à leur réputation, à leur succès.

Initions-nous plutôt à l'art de nous déprendre de nous-mêmes,
de nous en remettre à la vie, et finalement à Dieu. ...
Dans cette attitude d'abandon,
il n'y a pas seulement de la confiance,
mais aussi une grande liberté intérieure.
Si je ne me sens pas obligé de tout faire par moi-même,
alors je suis libéré de toute relation crispée au moi.

Anselm Grün

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Commentaires

" Les petits riens ne sont jamais insignifiants.
La beauté foisonne dans l' infime ."
- Sylvie Germain -

- A tout moment , la vie abonde, ruisselle, irrigue ce quotidien auquel nous ne savons pas nous arrêter. C' est du plus ordinaire que filtre l' eau de la source .
- Charles Juliet -

Bonne écoute de cette chanson de Hughes Aufray : LA TERRE EST SI BELLE !
https://www.youtube.com/watch?v=qYFyc2JYQmU

Excellent week end !

Écrit par : Myriam de Terwangne | 08 juillet 2017

Merci SEIGNEUR de me transformer pour vivre dans l amour et la charite

Écrit par : hoda | 08 juillet 2017

Les commentaires sont fermés.