21 juillet 2016

Un roi sans puissance

En ce jour ou nous célébrons notre fête nationale...

Bonne fête !
L'union sera toujours une force !

20160721.jpg

Il dit qu’Il est la vérité.

C’est la parole la plus humble qui soit. L’orgueil, ce serait de dire: la vérité, je l’ai. Je la détiens, je l’ai mise dans l’écrin d’une formule. La vérité n’est pas une idée mais une présence. Rien n’est présent que l’amour. La vérité, il l’est par son souffle, par sa voix, par sa manière amoureuse de contredire les lois de pesanteur, sans y prendre garde.

Que des millions d’hommes se soient nourris de son nom, qu’ils aient peint son visage avec de l’or, fait retentir sa parole sous des coupoles de marbre, cela ne prouve rien quant à la vérité de cet homme. On ne peut accorder crédit à sa parole en raison de la puissance historique qui en est sor­tie: sa parole n’est vraie que d’être désarmée.

Sa puissance à lui, c’est d’être sans puissance, nu, faible, pauvre, mis à nu par son amour, affaibli par son amour, appauvri par son amour.

Telle est la figure du plus grand roi d’humanité, du seul souverain qui ait jamais appelé ses sujets un à un, à voix basse de nourrice. Le monde ne pouvait pas l’entendre. Le monde n’entend que là ou il y a un peu de bruit ou de puis­sance. L’amour est un roi sans puissance, Dieu est un homme qui marche bien au-delà de la tombée du jour.

Christian BOBIN, écrivain.
Extrait de « l’homme qui marche », éd. Le temps qu’il fait

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour

Commentaires

GLOIRE a TOI SEIGNEUR TOUT -PUISSANT TU es le chemin la verite et la vie TU es la lumiere du monde celui qui TE suit ne marchera pas dans les tenebres

Écrit par : hoda | 21 juillet 2016

Les commentaires sont fermés.