10 juillet 2016

Non à l’injustice

20160709.jpg

Pour vaincre le malheur, osons ouvrir les yeux et combattre.

Nous qui ne sommes ni affamés, ni sans travail, ni sans logis, saurons-nous vivre ce que la détresse implacable des autres réclame de nous ?

Le monde est malheureux. Probablement plus que jamais. Il l’est à l’échelle du monde entier, car il y a l’aveugle refus des chefs d’états de mettre un frein à la pollution dont s’enrichissent des chefs d’industrie tandis qu’elle détraque irrémédiablement notre Terre, comme le crient les inondations survenant à tour de rôle dans tous les continents.

Et on nous dit que ce n’est qu’un début.

Réagissons, il est encore temps ! Et n’oublions pas l’Éternel.

Celui qui dit « Non » à l’injustice, celui qui va, par « vrai amour », à rebours de tout profit pour que soit servi en premier le plus petit, dans la saveur inexprimable qui jaillit en lui, il sait bien que l’Éternel insaisissable le saisit et, minuscule étincelle de liberté, juste assez pour être capable d’aimer, il sait bien que dans ce commencement d’amour, il est aimé par l’Aimable infini, dont tout en lui était autant signe, en creux, qu’impatientes faim et soif.

L’Abbé Pierre

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour

Commentaires

SEIGNEUR TU as dit venez a moi vous tous qui etes accables Ton AMOUR infini nous suffit meme si nous avons des problemes TU es notre JOIE

Écrit par : hoda | 10 juillet 2016

Les commentaires sont fermés.