15 septembre 2015

Paix sur la terre

2.jpg

 
Armé de sa plume de bois,
Jamais il ne ferait le poids
Contre le feu des carabines
Crépitant tout près des collines.
 
Il le savait - depuis le temps ! -
Que même les joyeux enfants
S'en vont sous le coup des mitrailles
Guerre après guerre et représailles.
 
Mais, petit poète écolier,
Il s'appliquait, sur son cahier,
A former des mots à la ronde
Pour changer la face du monde.
 
A trompe-mort il disait jeu
Et à contre-sang, ruisseau bleu ;
Au lieu de haine : bienveillance
A rebrousse-peur, espérance.
 
Page après page il arrivait
A la dernière et dessinait
Un soleil qui - tu le devines ! -
Souriait tout près des collines.
 
Marie-Claude Pellerin
 
voir la vidéo du jour ► 

Publié dans Poésie | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

SEIGNEUR etends TA PAIX dans le monde entier ET SEME la joie et le bonheur autour du monde

Écrit par : hoda antoune | 16 septembre 2015

Les commentaires sont fermés.