06 juillet 2015

Écouter

3.jpg

 
Écouter l'autre, c'est le plus beau cadeau que nous puissions lui faire.
 
Ecouter, c’est d’abord arrêter son cinéma intérieur, s’obliger à se taire. Ecouter, c’est reformuler : « Vous voulez dire ceci ? », « Vous sentez-vous angoissé ? »,  « Ressentez-vous de la colère ? » Ainsi, la personne peut préciser, affirmer sa réflexion, son analyse en disant : « oui c’est tout à fait cela » ou bien « Non pas exactement. » Nous avons tous des tendances qui nous empêchent d’écouter :
 
- Tendance à porter un jugement, à approuver ou à sanctionner,  « Tu devrais », « Tu n'aurais pas dû »...
- Tendance à trouver des explications : « S'il vous arrive cela, c’est que … » On intellectualise.
- Tendance  à soutenir : « Ce n'est pas grave », « Je te plains », je suis. passé par là » ou « Je te comprends. »
- Tendance  à trouver des solutions : « II faudrait que tu fasses ceci ou cela. »
 
Il faut vraiment mettre de côté toutes ces tendances pour écouter l’autre, aller à son rythme, marcher avec lui pas à pas. C’est vraiment un cœur à cœur qui permet l’écouté de se sentir exister, de se sentir reconnu. »
 
... Une visiteuse de l'aumônerie de l'hôpital venait d'écouter pendant plus d'une heure une personne malade. Elle n'avait pas dit un seul mot, sauf pour reformuler, poser la petite question pour éclaircir. Au moment où elle quitte la chambre pour continuer ses visites, la personne malade lui dit : « Merci pour tout ce que vous m'avez dit. » Notre écoute en dit plus long que nos discours. 
 
Pierre Trevet
(Paraboles d'un curé de campagne)
 
voir la vidéo du jour ►

Commentaires

c avec la force et l aide du SEIGNEUR qu on arrive a le faire merci SEIGNEUR de guider nos pas pour aider les autres avec amour

Écrit par : hoda antoune | 06 juillet 2015

Les commentaires sont fermés.