15 avril 2015

Pour mieux rejoindre les jeunes

3-2jpg.jpg

Essaie de dire bonjour et de sourire à chaque jeune que tu rencontreras.
Tu ouvriras ainsi la porte au dialogue et à l’amitié. 
Sème la joie et les jeunes se rassembleront autour de toi. 
 
Essaie de te méfier des idées toutes faites sur les jeunes. 
Tu découvriras ainsi leurs côtés positifs.
Surtout ne dis jamais contre les jeunes des paroles que tu n’oserais écrire ou signer. 
 
Essaie de donner à chaque jeune la chance de s’exprimer. 
Tu comprendras davantage ce qui l’habite et ce à quoi il aspire. 
Essaie de t’intéresser aux jeunes que tu côtoies,
fais-leur confiance, encourage-les et confie-leur des responsabilités. 
Tu grandiras à leurs yeux et tu deviendras pour eux un ami. 
 
Essaie de prendre le temps de regarder l’être avant l’avoir,
le jeune avant le projet, l’étudiant avant la matière. 
Tu pourras ainsi faire grandir la vie. 
 
Essaie d’être vrai auprès des jeunes. 
Tu pourras ainsi créer des liens plus durables.
Sois « correct » avec eux.
Admets tes erreurs avec simplicité et souligne leurs bons côtés. 
 
Essaie de comprendre les jeunes avant de les juger.
Tu verras, ils sont plus merveilleux que tu ne l’aurais pensé.
Ils t’apprendront qu’au fond de leur cœur habite un immense besoin d’amour et d’absolu. 
 
Essaie de ne pas faire la sourde oreille aux propos des jeunes.
Prends le temps de les écouter
et utilise leur langage pour te mettre sur la même longueur d’onde. 
 
Essaie de rejoindre les jeunes dans leurs lieux de rencontres,
de marcher avec eux.
Petit à petit, ils se révéleront à toi et tu deviendras un confident.
Toutefois, demeure toi-même. 
 
Essaie de retenir le prénom des jeunes que tu rencontres. 
Tu démontreras ainsi que les jeunes sont importants à tes yeux
et que tu les aimes.
 
Bruno LEROY, éducateur et écrivain
 
voir la vidéo du jour ►

Commentaires

Trop intéressant

Écrit par : sylvie | 26 avril 2015

tres bon texte comment le faire parvenir a un pere
qui renvoir son fils de 16 ans plus dans l'appatement paris
la mere doit partir du logement pour eviter le fils a l'hopital
et le mari en prison quel conseil salesien je suis un ancien coop

Écrit par : leclerc | 13 mai 2015

Très difficile de vous répondre... à distance. Distance en effet, tant géographique que relationnelle. En effet, il me semble essentiel pour entrevoir une éclaircie, de rentrer en relation..., de connaître. Quelques conseils : contactez les personnes qui connaissent la situation, en parler avec elles, les "concerner" par rapport au "problème", mais aussi et surtout par rapport aux solutions à mettre en oeuvre... S'il existe des intervenants "sociaux", les contacter également avec cette même intention : voir ce qui est possible de faire ensemble... En tous cas, essayer de coordonner les différentes interventions... et les confiez dans la prière à l'intercession de Marie-Dominique, tout spécialement en ce jour de sa fête, pour qu'elle nous donne la force d'en "prendre soin" et la confiance tellement nécessaire... En union avec vous.

Écrit par : CoopBelsud | 13 mai 2015

Les commentaires sont fermés.