10 avril 2014

SI VOUS VOUS SENTEZ INUTILE

9.jpg

Si vous vous sentez inutile, n’ayez crainte, les lys des champs le sont aussi, ainsi que les oiseaux du ciel, et bien des nocifs coûtent plus cher à la société que vous.
 
Si votre seule tâche aujourd’hui est de regarder l’arbre devant l’arbre chez vous, soyez-en fier.
Vous avez sans doute été le seul à le faire et cet arbre doit être regardé puisqu’il est là.
 
La vie est un cahier dont chaque jour tourne une feuille. Le matin vous écrirez au bas de la page encore blanche ce petit mot : Amen.
 
Et au-dessus de cette signature, laissez s’écrire les lignes de votre journée avec leurs pleins et leurs déliés.
 
Et votre consentement ôtera à ce jour son poison d’amertume.
 
Vous saurez que les heures de votre vie sont portées par Quelqu’un qui les veut pour vous.
Faites-lui crédit ; faites-lui confiance.
 
Texte d’Alain HOUZIAUX,
tiré de « Paraboles au quotidien »
Ed. du Cerf/Foi vivante, 1995
 
 

Publié dans Carême | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.