11 septembre 2011

Plus que 6 mois pour faire de moi un homme

 

6.jpg

Lors d’une rencontre de la Formation Permanente des Chrétiens à Bruxelles (FPC), le père Guy nous a raconté l’his­toire d’un jeune qui avait croisé sa route (nous l’appelle­rons François). Tombé dans le milieu de la prostitution, ce jeune menait une vie bien différente de la nôtre mais aussi très difficile. Malgré sa marginalité, il avait trouvé une place dans le cœur du père Guy; et le père allait s’enrichir également de cette amitié.

Ils avaient convenu d’un code et lorsqu’une nuit, la son­nerie de la porte retentit trois fois, le père sut que c’était François. Il se leva donc. Tout ébouriffé, encore moitié endormi, et un peu mécontent d’être réveillé en pleine nuit, il ouvrit la porte. Devant lui, François lui lança: “Je sais que je t’emmerde, je sais que je n’ai pas encore fait ce que tu m’as conseillé, mais je ne pouvais pas m’en­dormir sans avoir vu ton regard fraternel se poser sur moi et me rendre visage humain”.

Bouleversé, le père n’ou­blia jamais ces paroles pleines d’amour et de sagesse. Il avait eu raison de ne pas le repousser ou simplement l’ignorer, comme il arrive si souvent de le faire. A ce mo­ment-là, il avait été le pain de François. Et les paroles de celui-ci furent un cadeau pour le père.  Le père ne revit plus François pendant des mois.

Soudain, un jour, il réapparut, excité comme une puce. Que se pas­sait-il? Et de nouveau François lui lança: “Je reviens de chez le médecin, il me reste six mois à vivre et il te reste six mois pour faire de moi quelqu’un de bien”.

Ils se sont mis à l’œuvre immédiatement. Il n’y avait pas de temps à perdre. Durant six mois, le jeune homme s’est donné à fond aux autres: entre les visites des foyers et des homes, entre les courses pour les personnes âgées et les témoi­gnages, François s’est donné sans compter. 

Il vivait enfin, il rayonnait, et ce jusqu’à ses dernières forces.   

Ensuite, la maladie gagnant du terrain, il ralentit la cadence mais il était heureux. Il avait rencontré le Christ avant d’aller Le rejoindre, laissant derrière lui un rayon lumineux dans le cœur de tous ceux qui par lui se sont laissé aimer.

Lysiane
Médiatrice et Reine -03/99  

 

Voir la vidéo du jour

Commentaires

Avec un peu voire beaucoup de retard! j'aurais voulu avoir une précision sur votre article, le blog est il toujours d'actualité ? Merci de répondre à mon commentaire!

Écrit par : comparateurassurancemoto fr | 15 février 2014

Bonjour, en réponse à votre demande, notre blog est toujours actif. Pour plus de précisions, merci de nous contacter sur coopbelsud@coopdonbosco.be
Merci, bonne journée.

Écrit par : coopbelsud | 15 février 2014

Les commentaires sont fermés.