19 août 2017

Il y a des jours...

170813.jpg

Il y a des jours où l'on a l'impression d'être quelqu'un.
On n'est pas quelque chose, on est quelqu'un.
Des jours où l'on est content.
Content de soi, content de ce que l'on est,
content de ce que l'on vit.
On a envie de travailler, on se sent en forme.

Il y a des jours où l'on se sent proche
de tous et de tout.
Proche de son voisin qui hier nous exaspérait.
Proche de ce hippie que je qualifiais
de tous les noms de la terre.
Proche des choses qui m'entourent
et avec lesquelles je me sens complice.

Comme Saint François,
j'ai envie de crier ma joie,
j'ai envie de dire: "Merci".
Merci pour tout ce qui bouge, vit, respire.
Merci pour tout ce qui est apparemment
immobile et figé et qui pourtant grouille de vie,
d'atomes, de neutrons, de protons …
Merci pour cette chaleur qui monte en moi,
pour cette tendresse qui affleure à mes lèvres.
Pour cette bienveillance qui baigne mes yeux.

C'est vrai, il y a des jours où je suis capable
d'aller au bout du monde.
Capable de toutes les conquêtes,
de tous les héroïsmes, de toutes les réussites.
Capable de tous les enlacements et les embrassements
de toutes les folies du cœur, d'un cœur maîtrisé
pour donner ce qu'il porte en lui de meilleur.

Il y a des jours où je donnerais ma chemise,
des jours où je donnerais ma vie.
Il n'y a pas de secret, car ces jours là,
je sais que je suis aimé.

Père Robert Riber

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

 

Publié dans Général | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | |

18 août 2017

Les enfants

170813.jpg

Ouvrant leur cœur à deux battants,
leurs yeux découpent des fenêtres
dans de grands mouchoirs de ciel blanc,
les petits enfants,..

Pour eux, c'est bien plus important
d'être vivants que de paraître,
leurs mains s'ouvrent à deux battants,
les petits enfants..,

Portant l'avenir dans leurs mains
comme un maigre morceau d'argile,
ils vont au grand bal des mendiants,
les petits enfants..,

L'éternité goûte à leur pain,
ils boivent un vin frais d'Évangile.
Ils vont parler avec le vent,
les petits enfants..

Jean Debruyne

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

 

Publié dans Général | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | |

17 août 2017

Mes jours sages

170813.jpg

M'éveiller chaque matin avec un sourire
pour illuminer mon visage,
saluer le jour avec respect
pour les possibilités qu'il contient,
aborder mon travail avec un esprit clair,
garder présent,
même dans l'accomplissement des petites choses,
l'objectif ultime pour lequel je travaille,
rencontrer des hommes et des femmes
avec le rire aux lèvres et l'amour au cœur,
être aimable, gentil et courtois à chaque instant,
aborder la nuit avec la fatigue
qui courtise toujours le sommeil
et la joie qui provient du travail bien fait,
telle est la façon dont je désire user
sagement mes jours.

Thomas Dekker

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

16 août 2017

Qui sont les pauvres ?

170813.jpg


Une petite fille de 4 ans avait fait sa prière ; et elle énumérait des intentions qu’elle voulait proposer à l’Amour du Seigneur, et en particulier elle priait pour les pauvres.

Sa tante qui se trouvait auprès d’elle, et qui n’avait pas souvent l’occasion d’assister à la prière de sa petite nièce, lui dit : « Mais, qui sont les pauvres ? »

Et la petite fille répondit : « Ce sont ceux qui sont tristes. »

Le mot de pauvre aurait pu être un mot banal, répété par psittacisme, un mot entendu, un mot sans résonance, et voilà une traduction inattendue et merveilleuse, dans la bouche d’un enfant de quatre ans:
« Les pauvres, les pauvres ce sont ceux qui sont tristes ! »

Maurice Zundel, « Ton visage, ma lumière »

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

 

15 août 2017

Passer par Marie

Belle fête de l'Assomption !

201505261.jpg

Seigneur Jésus,
Tu n’es pas fâché que nous passions par Marie pour venir à Toi
car Tu l’as choisie Toi-même comme Maman, belle et Immaculée.

Tu nous invites à imiter Marie : heureuse d’avoir cru, comblée de l’Esprit,

elle te rend grâce pour tes merveilles,
et reste fidèle dans le service, debout jusqu’à la croix.

En mourant, Tu nous as donné ta Maman et tu lui as confié les hommes.

Tu nous offres d’entrer avec elle dans la famille
de ceux qui écoutent ta Parole et la mettent en pratique.

Élevée dans la gloire, elle intercède auprès de toi

pour nous aider à trouver notre chemin en Toi, le seul Sauveur.

Fais-nous parvenir comme elle dans la joie de l’éternelle rencontre.

Amen.
Gaston Leclerc « Rythmes et spirales vers Dieu »

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

À Jésus avec Marie : suivons Marie sur les chemins de l'Évangile

Publié dans Prière | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | |